Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Carte blanche

Georges Mohammed-Chérif (Buzzman): «Je dois ma créativité à ma famille»

09/05/2017 - par Propos recueillis par Clémence Duranton

Georges Mohammed-Chérif, fondateur de Buzzman, est très attaché au passé ; son enfance, sa famille, les premiers grands créatifs…Tous l'inspirent au quotidien.

La famille

«Si aujourd’hui je fais de la publicité telle que je la fais, c’est à cause de ma famille. Les gens ont du mal à l’assumer mais quand on est fier d’une campagne, les premières personnes à qui on veut la montrer ce sont les membres de notre famille. J’ai été éduqué par beaucoup de femmes, ma mère était kabyle et elle me contait ou chantait énormément d’histoires imagées, allégoriques, comme des fables. Ces récits ont ouvert mon imagination et me permettent aujourd’hui de visualiser quand on me raconte quelque chose. J’ai longtemps cru que tout le monde avait cette capacité mais j’ai découvert que ce n’était pas le cas.»

La publicité d'avant

«Les grands créatifs de grandes agences comme Philippe Michel m’inspirent énormément. Ils ont inventé des mouvements de pensée liés au secteur de la publicité. C’est eux qui ont pris le parti d’arrêter de prendre les gens pour des idiots et de ne plus leur parler comme à des débiles mentaux. C’est eux qui ont mis la vérité au service du client et qui ont voulu raconter de belles histoires. J’ai appris ces engagements il y a trente ans et je fais en sorte de toujours les tenir. Tout ce que j’ai vu dans ma vie en termes de création m’inspire, il ne faut pas perdre de vue que d’autres avant nous ont fait de la publicité et de grands créatifs sont passés avant nous. Aujourd’hui, ce que nous cherchons à faire, c’est de trouver de nouvelles grammaires sans renier ce qu’ils ont créé.»

Martin Scorsese

«À 72 ans, alors que certains sont mourants, Martin Scorsese a été capable de réaliser Le Loup de Wall Street, chef-d’œuvre de 3 heures. C’est un monstre du cinéma qui a créé des œuvres majeures et a su s’entourer d’icônes –Leonardo Di Caprio, Robert De Niro… Ses films dépeignent aussi bien de grandes fresques que de petites histoires de la vie quotidienne. Casino en est le parfait exemple. Avec Les Affranchis, ce sont les deux films que j’ai le plus vus dans ma vie, je connais certaines scènes par cœur. Je m’en sers à l’agence, notamment dans l’utilisation de la musique ou de la voix off.»

Mes collaborateurs

«Je ne suis pas créatif, mon boulot c’est d’écouter ce que disent les uns et les autres, c’est pour ça que les gens avec qui je travaille sont une grande source d’inspiration pour moi. Les créatifs évidemment, mais aussi les planneurs stratégiques, mon vice-président… Je suis plus inspiré par quelqu’un de terre à terre que par quelqu’un de perché et aussi par les gens qui ne pensent pas comme moi. Être en désaccord avec quelqu’un me fait avancer.»

Envoyer par mail un article

Georges Mohammed-Chérif (Buzzman): «Je dois ma créativité à ma famille»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.