Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Influence

Le business des émojis de stars

11/07/2017 - par Marie-Caroline Royet

S'exprimer par un clin d’œil, répondre par une langue tirée ou une moue de mécontentement… le langage visuel est en passe de détrôner la communication verbale sur les messageries. Les célébrités s'emparent du phénomène.

Six milliards, c’est le nombre d’émoticones échangés chaque jour sur la planète. Que ce soit sur nos tablettes, nos smartphones et même sur les vêtements, ce petit pictogramme a envahi le quotidien des hyper-connectés. Ce qui est nouveau, c'est que les stars s'emparent du phénomène pour en faire un vrai business, en créant des emojis à leur effigie. De Justin Bieber à Lady Gaga ou au rappeur The Game, tous disposent aujourd'hui dans leurs catalogues produits de leurs propres représentations visuelles.

Si tous les propriétaires de smartphones peuvent utiliser des émoticones, ceux qui sont les plus touchés par cette folie émoji restent les millenials. «C’est une génération hyper-connectée, des digital natives. Leurs smartphones ne sont que la prolongation d’eux-mêmes. Les millenials représentent un tiers de la population et d’ici deux à trois ans, ils constitueront la moitié de la population active», constate Jonathan Levy-Bencheton, cofondateur de Feeligo, entreprise spécialisée dans la création de stickers. En plus de faire gagner du temps et d’enrichir la conversation, «cela permet aux jeunes d’adopter un langage qui leur est propre. Ils donnent du sens à ces symboles qu’eux seuls peuvent comprendre», explique Pierre-Jean Choquelle, directeur de la stratégie de Brand Station.

Les Kimojis de Kardashian

Chaque année, la collection s’agrandit et c’est Consortium Unicode qui décide des nouveaux émoticones pour les claviers. Cette organisation gère le lancement de ces petites icônes et permet une homogénéité de langage entre les géants d’internet. Mais c’était sans compter sur l’arrivée des stars pour contourner ce système en créant leurs propres claviers. Kim Kardashian fut la première à lancer cette mode avec ses Kimojis: entre sa tête en pleurs, des liasses de billets et son fameux popotin, sa vie est cataloguée en émoticones.

D’autres célébrités internationales ont suivi le pas, avec une grosse communauté de fans prêts à acheter ces produits à l'effigie de leur star préférée. Allant d’1,99 à 2,99 euros, ces claviers sont téléchargeables via les stores d’Apple et Google et se rajoutent directement sur les applications de messagerie, que ce soit Messenger, Whats App, Hangouts, ou tout simplement sur les textos.

Aujourd'hui, les stars contrôlent leur image comme une entreprise, et les émojis deviennent un outil de plus dans la panoplie des marques et des communicants afin de créer une connivence plus forte. «Ces émojis ou stickers ne sont pas du tout vu comme de la publicité mais plutôt comme une valeur ajoutée, tout simplement parce que c’est l’utilisateur qui décide d’utiliser ce contenu dans sa conversation», confirme Maxime Chanzy, directeur commercial de Feeligo. En partageant ces émojis, les utilisateurs deviennent indirectement des ambassadeurs de la marque notamment parce que les autres participants à la conversation pourront télécharger ces stickers.

Ambassadeurs de la diversité

Les célébrités s’inscrivent dans cette tendance en offrant à leurs fans de nouveaux symboles qui correspondent davantage aux millenials. Appartenir à une communauté, revendiquer sa fierté d'appartenance à celle-ci, tels sont les moteurs qui poussent les fans à acheter ces émojis: «Lorsque des rappeurs comme Wiz Khalifa ou Drake créent leurs propres émojis, c’est aussi un moyen pour les fans de refléter dans leurs conversations des choses qui sont culturellement plus proches d’eux. Ces rappeurs ont créé des émojis de personnages noirs, des représentations qui n’existaient pas il y a encore quelques mois sur IOS. Ils ont repris l’ascendant sur des usages et des populations qui n’étaient pas encore représentés dans le clavier de base», affirme le directeur de la stratégie de Brand Station.

Des personnages qui font des «dabs» (mouvement du bras rendu célèbre par des footballeurs pour célébrer leurs victoires), roulent des pétards… L’intérêt est de refléter ce qui intéresse les utilisateurs et leurs manières de vivre. Les claviers proposés par les géants des télécoms sont en effet très limités: les émoticônes proposés de base ne comportaient que rarement des personnages autres que blancs… «C’est là où les stars interviennent intelligemment, elles ont l’opportunité d’apporter cette diversité toujours en lien avec ce qu’elles font. Un moyen offert aux internautes pour se singulariser, parler d’eux-mêmes et se mettre en avant», conclut Pierre-Jean Choquelle.

Des émojis à toutes les sauces

Le Monde secret des émojis, c'est le film qui sortira en salle le 17 octobre prochain, qui se déroule dans un univers où les émotiones espèrent se voir sélectionnés par le propriétaire du smartphone.

Emoji Dick, c'est le titre original donné par Fred Benenson, qui a eu l’idée de réécrire l’ouvrage de Herman Melville, Moby Dick, en émoji. Bien sûr, les sous-titres sont livrés avec. Et si vous n’êtes pas encore des lecteurs aguerris du langage des icônes, un guide est sorti en 2016: Je parle émoji sans passer pour un boloss (éditions Jungle) par Sophie Riche.

Roar, c'est le titre de Katy Perry dont le clip est entièrement traduit en émojis. Attention, il faut avoir un minimum de connaissances dans ce langage ou au moins connaitre la chanson pour pouvoir effectuer un karaoké dessus. 

Unicode 11 est la dernière liste d’émoticônes proposée au Consortium Unicode, organisation à but non lucratif qui gère ces petites icônes. Les nouveaux émojis sortiront en mars 2018, avec des propositions toujours plus improbables comme la fameuse boîte de pétri de SVT, le gâteau de lune (pâtisserie chinoise), un boulier et le fameux personnage aux cheveux roux.

Envoyer par mail un article

Le business des émojis de stars

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.