Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

création

Palmarès du Club des DA : plus d'appelés, moins d'élus

30/04/2009 - par Marie Maudieu

Dévoilé le 29 avril, le 40e palmarès du Club des directeurs artistiques est plus sélectif, et plus en accord avec les préférences du public, selon le président du Club, Bertrand Suchet.

Soixante prix, vingt-six nominations et… la bise du patron! En l'occurrence, c'est un Bertrand Suchet plutôt satisfait qui a dévoilé le 29 avril à Paris le palmarès du Club des directeurs artistiques, lors d'une «pasta party» salle Wagram, qui rouvrait pour l'occasion. Quitte à se répéter, le président du Club, par ailleurs président de DDB France, explique encore et encore ce qui a changé dans la mission des jurys. Soit, parmi 2165 travaux reçus, un premier écrémage portant à 197 le nombre de présélectionnés (donc assurés de figurer dans le prochain «book » du Club), pour aboutir au palmarès final récompensant une quarantaine d'agence et autant de marques.

Grands absents

«Nous avions la volonté d'être plus professionnels, davantage dans la richesse, mais aussi dans l'efficacité, explique Bertrand Suchet. Notre palmarès correspond à la réalité de notre travail au quotidien. Auparavant, il récompensait beaucoup de travaux qui faisaient plaisir aux directeurs artistiques, mais qui avaient un côté trop “paillettes”. On ressent moins de décalage entre ce que les jurés ont primé et ce qui s'avère le plus efficace auprès du public, même si nous conservons nos critères propres d'appréciation. On nous reprochera sans doute moins ce décalage entre le public et la profession.»

Moins de paillettes, donc, mais aussi moins d'agences, avec quelques absentes de taille (TBWA, Leg, H, Callegari Berville Grey, McCann, etc.) ce qui ne manquera pas de froisser les intéressées.

Dans les «grandes» catégories, la sélection a été sévère. Ainsi, dans la section presse, 7 prix et 3 nominations seulement ont été décernés. Idem en affichage avec 4 prix et 1 nomination, en TV-cinéma (6 prix et 2 nominations) et en catégorie habillage TV (2 prix et 1 nomination). Seulement 3 clips ont été primés. En revanche, les catégories "digital" (la plus foisonnante avec 200 inscriptions) et édition (150 travaux à juger) affichent respectivement 7 et 10 prix.
Les nouvelles catégories ont tenu leurs promesses avec 7 prix et 3 nominations en design, 4 prix et 10 nominations en techniques TV-cinéma, 3 prix en direct, 2 prix en événementiel (23 inscrits). En revanche, seule Publicis Conseil sauve des eaux la catégorie radio avec la campagne Orange. BETC Euro RSCG fait de même pour les campagnes intégrées, avec 1 nomination pour Sci Fi. Moins de 2 mois avant Cannes, cela laisse songeur...

Envoyer par mail un article

Palmarès du Club des DA : plus d'appelés, moins d'élus

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies