Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Cannes : 3 questions à Andrew Pimentel

24/06/2009 - par Entretien : Alain Delcayre à Cannes

Andrew Pimentel, director account planning de l'agence digitale Razorfish, animait à Cannes un séminaire intitulé "The future of TV".

Quel visage aura la Tv de demain ?

 

Andrew Pimentel. Nous avons récemment mené des études portant entre autres sur le comportement de la génération digitale et sur une expérience imposant deux jours d'abstinence Tv à un échantillon de téléspectateurs. Des résultats de ces enquêtes nous avons tiré plusieurs enseignements et pistes à explorer. D'abord, les gens étant naturellement partisans du moindre effort, la TV a tout intérêt à en profiter en développant davantage de contenus répondant aux nombreux besoins et centres d'intérêt du public. Elle doit aussi devenir un lieu d'échange et de conversation au même titre que n'importe quel réseau social comme Facebook. Enfin, l'intéractivité reste à développer afin de faciliter l'obtention d'information au cas par cas sur tel produit ou service.

 

Concrètement, quelle application récente illustre cette mutation ?

A.P. On peut imaginer que le nouveau concept Natal de Microsoft (une caméra à détection de mouvements doté d'un système de reconnaissance vocale et faciale - ndlr) puisse êre utilisé pour offrir aux téléspectateurs des jeux sur leur téléviseur, au lieu d'une pub classique par exemple, avec des sponsors qui, grâce à ce système, pourront mener des opérations spéciales et ciblées, voire personnalisées.

 

Pensez-vous comme certains que les jours du spot de 30 secondes sont comptés ?

A.P. L'impact de la publicité TV, alors que l'audience captive du prime time ne cesse de s'effriter, n'est plus aussi puissant. Le cas de Chevrolet qui a demandé au public de réaliser lui-même sur Internet le spot pour promouvoir son 4x4 Tahoe reste exemplaire. Plus de 30 000 personnes se sont ainsi essayées à la réalisation publicitaire en utilisant à leur guise les éléments vidéo et musicaux fournis par la marque. Au final, l'opération s'est davantage apparenté à un échange façon peer-to-peer qu'à une publicité. 

Envoyer par mail un article

Cannes : 3 questions à Andrew Pimentel

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W