Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le texte intégral du Tchat avec Andrea Stillacci

30/06/2009

De retour du Festival international de la publicité de Cannes, Andrea Stillacci, co- président et directeur de la création de Grey paris, était l'invité ce mardi 30 juin du tchat organisé par Stratégies en collaboration avec Canalchat. L'intégralité de ses réponses

Bonjour à toutes et à tous, nous avons le plaisir d'accueillir Andrea Stillacci, Co-Président et directeur de la création Grey Paris.
Andrea Stillacci. Bonjour à tout le monde.

 

Varouna. "On va relever le niveau en 2008, en 2009 on sera parfait" ? C'est ce vous avez déclaré l'an dernier lors du festival de Cannes ? Etiez donc vous parfait cette année ?

 

Andrea Stillacci. Non pas encore, mais on avance dans la bonne direction. Mon commentaire était lié au marché français en général et non pas seulement à l'agence. Il y a encore un parcours à faire pour tout ce qui concerne la communication intégrée et l'application des nouvelles technologies à l'idée créative.

 

Varouna. Qui a gagné des Lions : Grey paris ou Callegari Berville Grey ? !

 

Andrea Stillacci. Les deux, parce qu'on est la même agence, qui a changé de nom. Aujourd'hui on aime bien nous reconnaitre dans les 4 lettres du mot "Grey". Plusieurs agences du réseau Grey dans le monde ont pris une direction vers un meilleur produit créatif et cela est visible car Cannes cette année, a été la meilleure année depuis toujours pour Grey.

 

jolly. Où sont partis Callegari et Berville ? A la mer ? A la montagne ? Qu'est ce que la réduction à Grey Paris change pour vous, pour votre façon de travailler, pour vos clients ?

 

Andrea Stillacci. J'ai déjà un peu répondu à cette question, pour ce qui concerne Callegari et Berville, je pense qu'il faut leur demander, ils sont des professionnels avec beaucoup d'idées, de projets, de contacts.

 

jpb : Bonjour Andrea, d'abord bravo pour votre lion qui ne fait pas tache dans le safari de sasch votre bilan de cannes ? Quoi de neuf dans la créa internationale ? Et pourquoi les français sont ils à la ramasse? Quel conseil leur donner ?

 

Andrea Stillacci. Avant tout merci. Cette année on a gagné plus ou moins le même nombre de Lions que les années précédentes. Pas mal comme résultat si on considère qu'une agence typiquement Cannoise comme TBWA est dans un moment de redéfinition d'objectifs. Là où l'on est faible, c'est dans les catégories Titanium, Cyber et communication intégrée. Cette année, des pays comme l'Allemagne, l'Angleterre et la Belgique, ont fait une performance extraordinaire. Conseil : expérimentez plus !

 

jpb . Un point commun entre le prix de Fred et Farid et celui de Grey Paris: l'animalité de l'homme. Un hasard ? Un rapport avec le succès de Cohn Bendit aux européennes ?

 

Andrea Stillacci. Je pense honnêtement que c'est un hasard, pour ce qui concerne l'animalité de l'homme. Ce n'est pas un hasard pour ce qui concerne le choix créatif. Il est évident que la présidence de David Lubars n'a pas primé les campagnes construites en fonction du festival avec des mécaniques créatives classiques.

 

jpb. Quels étaient les critères de jugement du jury film ? Notez-vous une évolution, de jury en jury ?

 

Andrea Stillacci. Cette année, je n'ai pas vu à aucun moment un jury drivé par un choix politique, bloc géographique, et puissance de réseau. L'excellence et l'innovation créative ont été l'unique critère de jugement. On a présenté la shortlist la plus courte de l'histoire du festival, on a donné 30 Lions de moins par rapport à 2008. On a essayé de choisir ce qu'il y avait de mieux dans le monde.

 

samia. Comment était l'ambiance au sein du jury ?

 

Andrea Stillacci. Probablement la meilleure ambiance que j'ai jamais trouvée au sein d'un jury. Tous les jurés ont été étonnés par la qualité du débat et l'atmosphère d'amitié qui va contre le cliché de bataille au sein du jury qu'on a entendu depuis les dernières années.

 

blazz Votre coup de cœur personnel sur tous ces films visionnés ? S'il ne fallait qu'en garder un et un seul ?

 

Micka: Quelles découvertes majeures avez-vous fait à l'occasion de ce festival ?

 

Andrea Stillacci. Mon coup de cœur c'est le film produit pour le Times of India par JWT Mumbai. Un film ambitieux, émotionnel, parfaitement réalisé. Je peux regarder ce film une dizaine de fois sans m'ennuyer.

 

berlin : Vous avez été un brillant président de jury Best yet à Berlin, quand deux jeunes team français ont pris les premières places. Quelles jeunes pousses avez vous trouvées à Cannes ? En quoi elles promettent?

 

Andrea Stillacci. Sans doute, un des meilleurs moments de ma semaine de jury a été le vote pour les young Lions en film. On a vu le travail de 32 team de 32 pays qui avec une caméra d'un téléphone mobile ont créé des films extraordinaires et les ont développé en 24h de temps, pour un brief pas si simple.

 

polo: Pourquoi avoir donné un grand prix à un film ressemblant tant à l'opération Believe de l'année passée ??

 

Andrea Stillacci. Je pense que ce sont 2 idées très différentes. Pour moi, le film Philips c'est ni plus ni moins qu'une démo produit comme le "bouncing balls" de Sony Bravia. La vraie différence est la technologie qu'ils ont rajoutée pour créer une relation à plusieurs niveaux avec la cible, de l'Entertainment pur à l'interactivité.

 

quentin m. Globalement, la France a quelle réputation ? Et l'Italie, a t elle remporté des prix ?

 

Andrea Stillacci. Globalement la France a une très bonne réputation dans les médias classiques. Les prix gagnés ces dernières années ont beaucoup aidé à cette réputation. Pour la première fois depuis 1993, l'Italie a remporté des Lions. Un bon résultat si on considère le niveau italien, "moins que moyen" si on considère l'Europe dans sa globalité.

 

the beast. Quelles créas sublimes ont été oubliées par les jurys de Cannes ? Qu'avez vous vu de marquant, qui aurait mérité un lion ?

 

Andrea Stillacci. Un film argentin pour Axe où l'on voit un homme qui utilise un savon pour femme et il vient aider à s'habiller plusieurs petits animaux à la façon de Cendrillon.

 

gg. L'Internet a quelle place dans ce festival ?
jpb : Bonjour, quelle innovation, appuyée sur internet, retenez-vous de Cannes

 

Andrea Stillacci. Internet, comme vous pouvez le voir avec le grand prix film a une place très importante dans les résultats du festival. On n'a pas donné un grand prix dans la catégorie film TV.
L'innovation la plus forte pour moi est le parfait mélange entre idée créative et interaction commerciale. Pour exemple, le site Nike Women qui présente d'une façon unique la collection femme en donnant la même importance à l'Entertainment qu'à l'interaction et à l'e commerce.

 

blazz. Que pensez-vous de la catégorie design. A t'elle vraiment sa place dans ce festival?

 

Andrea Stillacci. Oui, et je pense qu'il y en aura de plus en plus. Cette année, on a eu l'impression qu'un petit peu plus d'exigence dans le jury aurait fait un palmarès un petit peu plus représentatif.

 

claudia: Some of the most interesting things at Cannes this year came from the integrated communication category (for ex. the honeybees case); how does it change the relationship agency/client when doing integrated communication?

 

Andrea Stillacci. La relation agence/client est basée sur la qualité des idées et je pense que ca ne changera pas. Ce qui change, sont le "players" assise autour de la table. Une campagne intégrée implique la participation de plusieurs disciplines. Gérer les différentes disciplines en fonction du meilleur développement possible de l'idée est la chose qui aujourd'hui fait la différence entre une bonne et une moyenne agence.

 

blazz. Ne penseriez vous pas qu'il serait nécessaire que les clients se rendent plus souvent au festival de Cannes pour qu'ils comprennent concrètement ce qu'est notre métier quand il est bien fait?

 

Andrea Stillacci. Oui ! Oui ! Oui !

 

fraktion : Quel enseignement tirer de l'opération "meilleur job du monde" couronnée à Cannes ?

 

Andrea Stillacci. J'ai déjà un petit peu répondu, l'enseignement le plus grand est d'être ambitieux.

 

berlin : Quelle pub télé ou net vous a marquée cette année, à Cannes ou hors Cannes ?

 

Andrea Stillacci. La campagne japonaise pour le préservatif. 2 webcaméras qui suivent 2 amants qui courent l'un envers l'autre pendant 2 mois avec un compteur qui nous montre la décroissance en millimètre de leur distance, jusqu'au moment où ils se rencontrent et ils restent à une distance de 0 millimètre. Tout ça pour montrer que l'amour a besoin d'une petite distance, qui sont les 0,2 millimètre de l'épaisseur du préservatif. Une parfaite interaction entre internet et tv

 

jpb. Qu'est ce que la campagne d'Obama vous a appris ? Comment nos clients peuvent ils s'en inspirer ?

 

Andrea Stillacci. Encore une fois, ambition, vision, parfaite maitrise des réseaux sociaux, simplicité de l'idée et implication émotionnelle. C'est un exemple de comment aujourd'hui la communication peut donner voix à des valeurs et leur donner puissance pour changer le monde.

 

elliot. Cannes, c'est LE rendez-vous, ou d'autres festivals sont au moins aussi importants, voire plus ?

 

Andrea Stillacci. Cannes, c'est LE rendez-vous. Il y a 4 autres festivals importants dans le monde. Le Clio, le one show, le D&AD, LIAA. Il y en a 4 ou 5 autres encore à un bon niveau et une vingtaine absolument inutiles.

 

muscambre. Pourquoi globalement un tel décalage entre la publicité de la rue et la publicité de Cannes ?

 

Andrea Stillacci. C'est une bonne question. La vraie magie on la quand les 2 coïncident. Les meilleurs exemples sont les grands prix des 5 dernières années. L'or qu'on a gagné pour SHS est pour une campagne sortie dans la rue dans 12 pays. Tout le monde a vu la campagne Wrangler comme les campagnes Peugeot, Canal+, Evian, Orange primés ces dernières années.

 

fraktion. Le festival n'en finit pas de s'ouvrir : après le design l'an passé, les RP cette année, que reste t-il à faire monter dans le grand bateau de la pub ? Et est-ce que tout ça c'est encore de la pub ?

 

Andrea Stillacci. Au delà des RP qui ont un univers assez unique, toutes les autres catégories sont 100% pub. Si vous demandez à quelqu'un dans la rue ce qu'il pense du marketing direct, de l'événementiel, du digital, des point de vente, de la radio, etc, il répondra que c'est de la pub. Les gens de la rue ne pensent pas avec les boites que nous on utilise et que l'on appelle les catégories.

 

polo. Pourquoi les campagnes de votre agence n'ont en général qu'une visibilité réduite dans les médias, à l'exception de leur forte exposition dans les festivals ?

 

Andrea Stillacci. Ca dépend. Nous on essaye d'avoir une exigence sur la qualité créative sur TOUS les matériaux qu'on produit, d'une petite bannière à une grande campagne. On a eu une shortlist pour Lacoste Love of Pink qui est sortie dans plus de 20 pays et aussi pour 123 Fleurs qui est une boutique online de fleurs, pour laquelle on fait une communication qui n'est pas le même budget que celui de Lacoste.

 

blazz. A titre personnel, considérez vous cette année comme la meilleure de votre carrière?

 

Andrea Stillacci. Oui ! On est l'agence Grey la plus primée du monde. On est dans le top 3 du monde du groupe WPP. Sans aucun doute, c'est une bonne année.

 

gio. Tu penses que Callegari et Berville sont contents du prix reçu ?? Et Hugues Levasseur ?

 

Andrea Stillacci. Callegari et Berville oui sans doute. On a changé pas mal de choses dans l'agence mais aussi on a trouvé une très bonne base. Tous mes meilleurs vœux à Hugues Levasseur.

 

bbb. Comment voyez-vous l'avenir à moyen terme pour Grey Paris ?

 

Andrea Stillacci. Un avenir qui continue dans la direction que nous avons dessiné ces 2 dernières années. Un travail simple, efficace, sans aucune barrière de médias qui peut gagner des Lions à Cannes, et des prix Effie. Une agence à taille humaine, où l'on essaye toujours de nous amuser.

Berlin. Comment la crise sans précédant que traversent les medias et la pub va t'elle changer la façon de travailler, de créer, de répondre à un brief ?

 

Andrea Stillacci. Le meilleur exemple c'est le travail dont j'ai parlé pour les young Lions. Zéro budget, brief difficile, 24 heures de temps, comme Robinson Crusoé on peut survivre avec uniquement la qualité de nos idées.

 

Jack. Bonjour. Que pensez-vous des ghosts ? Quel pourcentage de la production de l'(ex-) agence Callegari Berville cela représente-t-il ? Merci !!

 

Andrea Stillacci. Avant tout, il faut bien définir ce qu'est un "ghost". Si un ghost c'est une annonce faite par un produit ou un client inexistant, la réponse est zéro. C'est le cas de l'agence qui a été virée du festival Links de Dubai.
Si un ghost c'est une annonce faite par un client de l'agence sans que le client ait connaissance, la réponse est zéro.
Si un ghost c'est une annonce jamais sortie dans les médias, la réponse est zéro.
Si un ghost c'est une annonce produite avec un client de l'agence qui paye la production et les médias avec un investissement moins important, la réponse est 30%.
Déjà 5 clients ont transformé une initiative d'agence dans une vraie campagne : Pringles (la campagne sortie dans 3 pays), Findus (campagne d'affichage nationale), GSK (campagne Web).
Si le ghost est d'avoir une attitude pro active vis à vis du client pour arriver à un meilleur produit créatif et à des meilleurs résultats de vente, je n'ai rien contre. On a donné des idées (pro actives) aussi à un niveau promotionnel, point de vente, produit. Si j'avais été un client, c'est ce genre d'attitude que j'aimerais entendre d'une agence.

 

Merci Andrea Stillacci. Le mot de la fin ?

 

Andrea Stillacci. En 2009, nous ne sommes pas encore parfaits, mais on s'approche à une bonne vitesse.
Merci à tous, et bonne journée.

Envoyer par mail un article

Le texte intégral du Tchat avec Andrea Stillacci

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies