Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L’Élysée en flagrant délit d’opinion

04/02/2010 - par Muriel Jaouën

Budget sondages revu à la baisse, application des règles de la concurrence : la présidence de la République, récemment épinglée par la Cour des comptes, veut balayer toute suspicion d’«opiniongate». Enquête.

Le 26 janvier, le groupe socialiste à l'Assemblée nationale renonçait à une demande de commission d'enquête sur les sondages de l'exécutif formulée six mois plus tôt. Motif de cette capitulation : une atrophie du périmètre d'investigation, orchestrée par une majorité UMP manifestement soucieuse d'écarter l'Élysée de l'examen parlementaire. «Affaire des sondages de

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner