Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

création

Qui sont les jurés français ?

14/06/2010 - par Marie Maudieu

Ils sont dix. Neuf hommes et une seule femme, qui représenteront la France dans les jurys du prochain Festival international de la publicité, qui se tiendra à cannes du 21 au 27 juin. Qu'ils soient ou non novices dans cet exercice, tous sont unanimes: être juré à Cannes est une chance, pour ne pas dire «le bonheur absolu», si l'on en croit Éric Frémont, pour qui c'est une première. «Le Festival permet de confronter les succès créatifs d'un pays à l'autre alors que les comportements d'achat peuvent être différents.»

Une première aussi pour Valérie Accary, qui s'attend à être «bluffée par quelques pépites et des idées neuves, même si culturellement très loin de moi». Autre novice: Sébastien Danet, qui voit dans le Festival «une des rares possibilités de voir les cas médias concourir au niveau international». Idem pour Jérôme Droulez, pour qui Cannes est «un formidable stimulateur pour les agences et pour les jeunes», et pour Olivier Aper, qui piaffe d'impatience: «Je m'attends à être surpris, tant au niveau des angles créatifs qu'en production.»

«C'est la Formule 1 avec des voitures de série, chaque constructeur peut devenir champion du monde, seul le talent fait la différence», résume Philippe Simonet, déjà juré en 2006. Pour Olivier Fleurot, «être membre du jury permet d'accéder à des études de cas de grande qualité, c'est personnellement très enrichissant». Gilles Deléris confirme: «C'est très dynamisant et cela incite à élever son niveau d'ambition.»

Grand habitué des festivals créatifs, et notamment de Cannes où il fut juré en 2002 et 2004, Olivier Altmann remarque: «C'est une occasion unique de comprendre où en est la publicité mondiale en dehors de notre petit village gaulois, d'échanger avec les figures de ce métier et de repérer les talents.»

Et le créatif de souligner une autre prouesse: «C'est une épreuve physique intense car nous sommes enfermés cinq jours non stop, on peut faire une overdose de publicités. Quand on retrouve la lumière du soir avec une migraine carabinée et l'envie de dormir, tout le monde vous sollicite pour prendre la température.» Dur, dur, d'être un juré…

Envoyer par mail un article

Qui sont les jurés français ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.