Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Modèle

Fabernovel Stories, cap sur la créativité

29/10/2018 - par Sorlin CHANEL

Fabernovel fait l’acquisition de l’agence créative Le Side Car, renommée à cette occasion Fabernovel Stories et qui aura pour mission de permettre au groupe d’équilibrer ses expertises tech et créa.

« La tendance la plus profonde de toute activité humaine est la marche vers l’équilibre », disait l’éminent scientifique suisse Jean Piaget. Un adage que ne reniera pas Fabernovel, actuellement en plein essor et qui a fait le choix de racheter l’agence créative Le Side Car. Une structure de 12 personnes fondée début 2015 et originellement consacrée aux start-up, qui aura pour tâche principale de permettre au groupe, « qui s’est beaucoup développé sur des activités techniques », de se « recentrer sur les activités créatives », comme l’explique sans ambages Stéphane Distinguin, le président de Fabernovel.

Une offre plus intelligible

« La prise de contact s’est faite début 2018 via Fabernovel Data et Media et quelques pitchs en commun remportés, comme Europ Assistance et Perrier », retrace Luc Dagognet, à la tête du Side Car et propulsé CEO de Fabernovel Stories. « La signature a eu lieu fin juillet », reprend-il, évoquant un « avant » et un « après » pour la structure qui a accompagné « près de 70 start-up de secteurs d’activité très variés » depuis ses débuts (Waze, Privateaser, Foodchéri, Pop Chef, Balinea…). « Au-delà de la rencontre humaine qui a joué un rôle-clé, cette acquisition est le moyen de répondre à un besoin prégnant depuis un moment pour le groupe, que ce soit en interne ou pour les clients, à savoir rééquilibrer le curseur entre tech et créa », développe Stéphane Distinguin, qui compte également sur cette opération pour « renforcer l’intelligibilité de l’offre de Fabernovel », qui fête ses 15 ans cette année. Autre avantage induit par cette acquisition : conserver une culture « intrinsèquement liée à l’accompagnement des start-up », comme le souligne Luc Dagognet, citant « la rigueur indispensable pour communiquer sur des sujets souvent très spécifiques » de même que « l’agilité dans la production et l’inventivité liées aux contraintes budgétaires » de ces acteurs.

Des ambitions assumées

Dans les faits, c’est à un coup d’accélérateur que doit s’attendre Fabernovel Stories. « Le rythme moyen du groupe se situant entre 20 et 50 % de croissance annuelle et la structure représentant pour l’heure un chiffre d’affaires annuel d’un million d’euros, c’est une activité qui peut doubler de taille pendant plusieurs années avant de connaître un effet de plateau », avance Stéphane Distinguin. Et qui dit développement, dit recrutements. « Des arrivées sont à prévoir très rapidement », confirme-t-il. Quant au profil des clients que sera amené à accompagner Fabernovel Stories, il s’agira d’un panachage entre « clients matures et existants comme Waze ou Deezer » et « projets d’innovation chez des grands groupes du luxe et des assurances », complète Luc Dagognet. Une question d’équilibre là encore.

Chiffres clés



37 En millions d’euros, le chiffre d’affaires de Fabernovel en 2017.

50 En millions d’euros, le chiffre d’affaires prévisionnel de Fabernovel en 2018.

450 Le nombre total de salariés de Fabernovel (Paris, San Francisco, Shanghai, Lisbonne, Singapour et New York).

Envoyer par mail un article

Fabernovel Stories, cap sur la créativité

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.