Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Modèle

Braaxe, ode au social first

04/12/2018 - par Sorlin CHANEL

L’agence digitale indépendante lance avec 12 un pôle dédié aux nouveaux formats de narration. L’occasion de réaffirmer son approche social first de la publicité.

Oublié le 4x3, place au 12. Signe que les temps changent en matière de pratiques publicitaires, l’agence digitale indépendante Braaxe lance un pôle spécifiquement consacré aux nouveaux formats narratifs. À la clé, une offre dont la dénomination se veut le reflet de la montée en puissance du volet social dans les stratégies de marques, une progression qui se fait, au moins pour partie, au détriment de canaux traditionnels comme l’affichage. « Dans le sillage de notre approche social first, nous sommes convaincus que ce que nous appelons la “nouvelle publicité” passe avant tout par le social. La progression des supports, la maturité des usages de même que l’arrivée de nouveaux formats et d’outils comme la réalité augmentée poussent les annonceurs à se réinventer et nous confortent dans ce sens », explique d’emblée Julien Casiro, fondateur et président de l’agence qui fête ses dix ans cette année.

« Nouvelle télévision »

« Le social media a longtemps été vu comme plus ou moins secondaire. Il ne doit plus être considéré comme tel. On produit de plus en plus pour les clients sur ce volet sachant que tous les formats se retrouvent dans le digital », appuie Julien Bouton, directeur de création de l’agence, qui voit désormais dans les réseaux sociaux le « premier point de contact » avec le public et une « source d’insights » à nulle autre pareille. Même son de cloche du côté de Lilith Peper, directrice conseil, qui n’hésite pas à qualifier le social de « nouvelle télévision » au regard de l’explosion du brand content et de ces « marques qui font les programmes » sur les réseaux sociaux.
Autre indice de la nouvelle stature qu’est en train de prendre le volet social, « les acteurs de la publicité et de la communication se structurent de plus en plus sur le digital et le social », souligne Julien Casiro. Et d’enfoncer le clou : « Les marques nées via le digital ont tout construit sur le digital. Le petit social media à l’ancienne n’existera bientôt plus en faveur d’un social “+++”. »

Nouveaux clients

Pour répondre concrètement à ce qui correspond au « sens de l’histoire », l’agence - qui dispose de son propre studio - met donc en place un pôle de « cinq personnes entre le planning stratégique et la créa, sur lequel viendra se greffer les équipes de production », détaille le fondateur. Qui voit également là l’occasion d’affiner le positionnement de Braaxe, qui reste une « agence digitale au sens large » (influence, sites web, applis, SEO, SEA…) tout en renforçant sa capacité à « allier publicité et digital » via les contenus. Une recette qui semble faire ses preuves eu égard au développement régulier de l’entreprise, qui vient récemment de séduire Disney, L'Occitane International, Polaar, l'humoriste Franck Dubosc ou encore la marque Dremel (groupe Bosch).

Chiffres clés

1,8 En million d’euros, la marge brute de l’agence en 2017.

2,1 En millions d’euros, la marge brute prévisionnelle de l’agence en 2018.

32 Le nombre de salariés (CDI) de l’agence, qui fait également régulièrement appel aux expertises externes en fonction des projets.

40 Le nombre de clients de l’agence.

Envoyer par mail un article

Braaxe, ode au social first

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.