Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Une drôle de valse pour les créatifs

14/01/2000

Les agences ont-elles encore besoin de directeur de la création? Plusieurs exemples viennent semer le doute dans les esprits. En appelant Anne-Cécile Tauleigne et Thierry Vince, auteurs des campagnes pour la Fnac chez DDB, afin de travailler sur le budget Monoprix, Thomas Stern, le directeur de création de FCB, veut donner plus d'autonomie à ses équipes.«Il faut responsabiliser les gens,affirme-t-il.Les clients veulent des créatifs qui travaillent directement avec eux. La grande agence qu'est devenue FCB après la fusion avec Bozell ne peut plus se permettre de tout faire reposer sur une seule et même personne.»Les recrues chapeautent l'ensemble de la création pour Monoprix au sein d'une équipe composée de vingt personnes.

Retourner sur le terrain

Chez Australie, Pascale Chadenat rejoindra l'agence le 1erfévrier, mais pas, comme cela était attendu, en remplacement du directeur de la création Grégoire Delacourt. Avec son acolyte de BDDP@TBWA, Thierry Fèvre, elle dirigera l'un des trois pôles créatifs mis en place par Vincent Leclabart, le président de l'agence, qui occupera de facto la fonction de patron créatif. Elle s'occupera notamment du budget Gaz de France. Selon Pascale Chadenat, la suppression du poste de directeur de la création, qu'elle a occupé à l'agence Grey, n'est pas un handicap, au contraire.«Ce n'est pas un rôle très épanouissant,estime la rédactrice.On passe son temps en réunion et l'on réalise finalement très peu de campagnes.»Quant à Grégoire Delacourt, son départ pressenti pour Ammirati Puris Lintas semble plutôt compromis puisqu'il reste en charge du budget Leclerc au sein de l'agence Australie. Ce dernier n'a pas précisé ses nouveaux projets. La direction de la création d'AP Lintas reste assurée par Manolo Valmorisco, qui partage son temps entre Madrid et Paris. Enfin, l'agence D'Arcy a choisi le successeur de Gérard Monot: il s'agit d'André Paradis, qui était précédemment rédacteur chez AP Lintas.

Envoyer par mail un article

Une drôle de valse pour les créatifs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.