Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Y&R en ligne de mire

21/04/2000

Les négociations pour le rachat de Young & Rubicam par WPP témoignent de la position fragile du groupe américain.

Les rumeurs de rachat de l'américain Young&Rubicam se font insistantes. Martin Sorrell, le président du groupe britannique WPP, aurait proposé plus de 4milliards de dollars pour acquérir le premier groupe publicitaire encore indépendant. Mais les discussions auraient achoppé le mois dernier sur l'épineuse question des «compensations» offertes au top management d'un montant évalué, selon la presse anglo-saxonne, à plus de 50millions de dollars. Toutefois, les discussions ne seraient pas rompues entre le patron de WPP et Thomas Bell, président de Young&Rubicam. À ce stade, les deux parties ne veulent pas faire de commentaire officiel.«Notre intention n'est pas de lancer une offre inamicale»,lâche-t-on cependant chez WPP. Une façon de rassurer les équipes de Young&Rubicam, au moment où le groupe britannique semble être entrée dans la dernière ligne droite des négociations. En fait, la révélation dans la presse, ces derniers jours, de discussions entre les deux groupes apparaît comme une ultime pression de WPP sur le management de Young&Rubicam, notamment sur Thomas Bell, plutôt réticent à une telle opération. Martin Sorrell espère sans doute bénéficier de la fin du «pacte» liant les principaux actionnaires du groupe américain, dès le mois prochain. Un accord scellé lors de son introduction en Bourse en 1998.

Redevenir le leader mondial

Pour le patron de WPP, le rachat de Young&Rubicam serait l'occasion de redevenir leréseau européen Conquest. Une association d'autant plus intéressante que WPP pourrait récupérer l'essentiel du budget Ford, réparti entre Ogilvy et Y&R. Il pourrait aussi faire jouer la synergie entre Impiric (ex-Wunderman Cato Johnson), le leader mondial du marketing relationnel, et son activité d'études marketing via The Kantar Group. Quoi qu'il en soit, si Martin Sorrell n'arrive pas à ses fins, Young&Rubicam restera une proie de choix sur le marché très convoité de la communication.

Envoyer par mail un article

Y&R en ligne de mire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies