Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Les antipub défendent leur pub

05/05/2000

Avachi sur un fauteuil, un homme zappe frénétiquement, passant du JT aux clips vidéo. Une voix off déclare :«Trois heures quarante de télévision par jour, c'est la dose moyenne par Français.»Gros plan sur le zappeur, dont la tête est un écran. La voix poursuit:«Du 22au 28avril, c'est la semaine sans télé. Alors, décrochons!».Ce film, réalisé par le CCCP (Comité des créatifs contre la pub) et le RAP (Résistance à l'agression publicitaire) n'est visible que sur le site antipub.net. Le 9avril, le BVP lui a refusé son visa, au motif que les associations de ce type ne sont pas habilitées à faire de la publicité.«Dans les avis du BVP, il y a deux poids deux mesures,tempête Raoul Anvélo, pseudonyme du rédacteur en chef de la revue du CCCP,Casseurs de pub.Le BVP accepte la campagne de Benetton sur les condamnés à mort mais refuse le spot d'Amnesty International contre les maltraitances des détenus. Le BVP doit devenir une structure indépendante, moins liée aux annonceurs.»Le 21avril, les contestataires ont saisi le Conseil supérieur de l'audiovisuel en demandant à son président, Hervé Bourges, d'arbitrer le différend. Au CSA, on se refuse à tout commentaire. Joseph Besnaïnou, président du BVP, reste très «zen»:«Les attaques font partie de notre métier. Nous nous contentons d'appliquer la loi.»Les guérilleros de la pub comptent saisir certains députés afin de proposer un amendement à la nouvelle loi sur l'audiovisuel, qui passe en troisième lecture les 14et 15juin à l'Assemblée nationale.

Envoyer par mail un article

Les antipub défendent leur pub

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.