Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

MARKETING RELATIONNEL

Coup d'Eccla pour GFI Informatique

09/06/2000

Eccla rejoint GFI Informatique. Cette SSII souhaite proposer une offre complète en commerce électronique.

Les négociations n'auront duré que quelques semaines. L'agence de marketing relationnel indépendante Eccla a cédé 52% de son capital à GFI Informatique, une SSII française axée sur les nouvelles technologies. Les trois fondateurs de l'agence, Berto Taïeb, France Lemoine et Pierre Cohen-Tanugi, gardent le reste du capital pendant trois ans avant de le céder intégralement à GFI Informatique. «Nous étions également courtisés par un groupe publicitaire et une web agency anglaise,explique Berto Taïeb.La puissance, la solidité et les projets de développement de cette SSII ont fait la différence.» GFI Informatique a en effet de fortes ambitions en matière de commerce électronique. Cette société, qui emploie 5300salariés dans douze pays et qui affiche 2milliards de francs de chiffre d'affaires, ne réalise aujourd'hui que 2% de son activité en e-business. Or elle souhaite se développer en Europe sur ce marché en pleine expansion. «Les soubresauts de la Bourse n'annoncent pas la fin de l'e-commerce. Ils montrent simplement l'importance d'avoir une marque forte. Internet reste, pour les entreprises, une façon de s'imposer sur leur secteur de façon rapide et peu coûteuse», explique Jacques Tordjman, président de GFI Informatique. Et de citer quelques chiffres: 32millions d'acheteurs européens sur le Net en 2001 et 280milliards de francs d'échange e-commerce en France en 2003.

Un nouveau départ

Pour attaquer ce marché, GFI Informatique a créé une filiale spécifique. Baptisée GFI New Business, elle propose aux clients l'ensemble des compétences nécessaires pour se lancer sans l'e-commerce. Son offre couvre le conseil en stratégie, mais aussi le marketing, la communication, le design, sans oublier l'hébergement, la maintenance ou les réseaux de télécommunications. D'où l'acquisition d'Eccla qui garde sa marque, mais aussi des partenariats noués avec le cabinet de consulting Solving International et avec Cable&Wireless, opérateur et fournisseur d'accès Internet. Pour Eccla, les temps difficiles appartiennent au passé. Berto Taïeb avoue avoir fait «une bonne affaire», sans préciser le montant de la transaction. Elle aurait sans doute été meilleure si l'agence n'avait pas perdu, fin 1998, l'un de ses clients phares, Total. Cette perte avait, en son temps, entraîné le départ de bon nombre de collaborateurs. Aujourd'hui, Eccla a renouvelé 40% de ses effectifs. Avec 50collaborateurs et une marge brute de 32millions de francs en 1999, elle compte, pour clients, France Télécom, Casino, Mercedes, Coca-Cola, Mc Donald's, Chronopost ou Michelin. Elle s'est également développée sur Internet, réalisant entre autres un site marchand pour Agfa et un site événementiel de démonstration pour le lancement d'un terminal Siemens. Au travers de GFI New Business, Eccla se veut un concurrent frontal de Fi System ou D Interactive.

Envoyer par mail un article

Coup d'Eccla pour GFI Informatique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies