Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Le free-lance derrière Jean-Louis Scherrer

20/03/1998

C'est l'histoire d'une inconnue qui hante les magazines féminins depuis près de vingt ans. Avec le printemps, ce buste élégant est de nouveau la vedette de la cam- pagne presse des parfums Jean-Louis Scherrer (groupe Elizabeth Arden). Cette annonce, qui date de la fin des années 70, a une histoire. Son auteur, Daniel Vignat, est un ancien directeur de la création de Publicis. Publicitaire de cinquante-huit ans au look délicieusement british, il travaille en free-lance depuis des années, confortablement installé dans une petite maison fleurie d'Asnières. En feuilletant il y a quelques mois des revues féminines, il a eu l'agréable surprise d'y retrouver son annonce.«Pourquoi ne pas lui redonner un vrai coup de jeune?»s'interroge-t-il. Il se renseigne, prend rendez-vous chez Elizabeth Arden.«Ça tombe bien, cette idée m'a justement traversé l'esprit»,lui répond Bruno Cottard, le patron de la griffe. Le résultat, c'est ce visuel à la manière d'Andy Warhol. La photo originale a été à peine retravaillée: quelques couleurs de printemps aux teintes acidulées, un brin de lumière sur le cabochon du flacon, et le tour est joué.«Le geste de cette jeune femme est à la fois universel et intemporel. Ma mère faisait le même»,se souvient Daniel Vignat. Toujours aussi discret, le slogan de départ, «La passion du moment. L'éternel féminin», est tout simplement devenu «L'éternel féminin». Rarement accroche n'a été aussi vraie.

Envoyer par mail un article

Le free-lance derrière Jean-Louis Scherrer

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.