Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Yves Gougoux revient sur ses terres

16/06/2000

Après deux ans à la tête de Publicis Conseil, le publicitaire québécois repart en Amérique du Nord pour y accompagner le développement du groupe.

Deux années et puis s'en va... Le Québécois Yves Gougoux quittera à la fin du mois de juin la direction de Publicis Conseil. Nommé en avril 1998, le président exécutif de la première enseigne publicitaire en France, avec environ 300millions de francs de marge brute, retourne donc sur ses terres en Amérique du Nord. Il y développera«les synergies des unités récemment acquises sur le continent nord-américain et favorisera les projets de croissance du groupe sur ce continent», indique-t-on à Publicis. Basé à Montréal, Yves Gougoux retrouvera également sa casquette de chairman et de chief executive officer de Publicis au Canada. Un départ anticipé?«Dès son arrivée, il était clair entre nous qu'Yves Gougoux ne viendrait que pour une période déterminée. Ce n'est guère étonnant dans le cas, comme celui-ci, d'une expatriation», tranche Maurice Lévy, qui tient à souligner«l'excellent travail réalisé»par le publicitaire.«Il a pu faire bénéficier l'agence de sa culture anglo-saxonne», explique le président de Publicis. La mise en place du «forum créatif», consistant à mettre en concurrence plusieurs équipes créatives sur un seul et même budget, en serait notamment une illustration.«C'est une idée que vient de moi et qu'il a parfaitement mise en place», note encore Maurice Lévy.En qualité de relais sur l'agence, Yves Gougoux m'a également permis de me consacrer au développement international du groupe.»Pour l'heure,«le comité opérationnel, présidé par Maurice Lévy, continuera d'assumer la direction de l'agence Publicis Conseil», souligne-t-on avenue des Champs-Élysées.«Je ne me suis jamais vraiment éloigné de l'agence. Je vais juste m'y réengager un peu plus», assure Maurice Lévy qui, à terme, envisage tout de même une modification du management.

Succession à l'étude

La succession se fera-t-elle au sein de ce comité opérationnel composé d'une dizaine de personnes?«Nous n'en sommes qu'au stade de la réflexion. Le sujet n'est pas d'actualité», conclut Maurice Lévy. Les prétendants ne manqueront certainement pas. Un seul assure ne pas être intéressé par le poste: Daniel Robert. Le nouveau conseiller à la création auprès du président se déclare très heureux là où il est:«Le pouvoir, je l'ai déjà connu. Je préfère ma position actuelle, confortable et hors hiérarchie.»

Envoyer par mail un article

Yves Gougoux revient sur ses terres

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies