Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

DESIGN

Desgrippes sous pavillon canadien

30/06/2000

Il y a trois mois, l'agence de design Desgrippes Gobé&Associates transformait son nom en un sobre «d/g» pour faciliter la recherche de nouveaux partenaires. Cet objectif n'a pas tardé à se concrétiser: l'agence vient de céder 60% de son capital à la holding financière canadienne Future Source Communications. Le rapprochement s'est opéré via Marc Gobé, le directeur du bureau de New York, qui partage les 40% restants avec Joël Desgrippes et les autres associés du groupe.«Ce partenariat, qui a été rendu possible grâce à notre notoriété internationale, nous permet de poursuivre notre expansion,explique d'emblée Joël Desgrippes.Ce n'est pas si souvent qu'un groupe d'origine française arrive à se mettre dans le peloton de tête des réseaux de design.»Présidée par Michel Frappier, à Toronto, Future Source Communications cherche à constituer un groupe important dans le domaine de la gestion des marques. Avec d/g, elle acquiert une agence présente dans cinq pays et familière de budgets d'envergure internationale, comme Air France, Danone, Nestlé, Coca-Cola, Reebok ou Victoria's Secret. La holding investira au total 100millions de dollars (650MF) cette année pour se diversifier dans les domaines de la publicité, des RP et du marketing direct.

Objectif : entrée en Bourse de New York

«Ce n'est pas comme si nous entrions dans un groupe de communication déjà existant,précise Joël Desgrippes.La holding n'a pas seulement un objectif financier, mais un vrai projet d'entreprise et nous avons un rôle à jouer dans son déploiement.»Ainsi, d/g s'apprête à racheter cinq sociétés de design, qui porteront son nom. Le groupe s'intéresse particulièrement au développement de son savoir-faire en architecture commerciale et sur Internet en Asie. Il vise rien moins que concurrencer les grands noms du design international, tels Landor, Interbrand et consorts.«Nous changeons de dimension,poursuit Joël Desgrippes.Entre le développement de nos bureaux et la croissance externe, l'objectif de 500millions de dollars (3,25milliards de francs) de chiffre d'affaires d'ici trois ans semble réalisable.»Le groupe d/g totalise aujourd'hui 160millions de francs de chiffre d'affaires. Il vise l'entrée à la Bourse de New York d'ici trois à cinq ans.

Envoyer par mail un article

Desgrippes sous pavillon canadien

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies