Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RELATIONS PUBLIQUES

Record de croissance

30/06/2000

La dernière étude du Syntec RP confirme la très bonne santé du marché des relations publiques, fort d'une croissance de 21,3% l'an passé.

Indicateurs au beau fixe pour le marché des relations publiques. L'année 1999 a été radieuse, à en croire les résultats de l'enquête du syndicat de la profession, Syntec RP. Avec des honoraires en augmentation de 21,3%, le secteur affiche sa meilleure progression depuis plus de dix ans, après avoir déjà enregistré, les trois années précédentes, des croissances de 11%, 14% et 17%. Le boom d'Internet n'y est certes pas étranger. Les budgets liés à ce secteur représentent aujourd'hui 12% du revenu des agences, soit le quatrième secteur d'intervention des RP après l'industrie, les services marchands et les transports/télécoms. Avec un total de 446,6millions de francs d'honoraires, les vingt-huit agences qui ont répondu à l'enquête du Syntec RP représentent à elles seules 40à 45% du marché du conseil en RP, estimé en France à environ 1milliard de francs.

Maturation et professionnalisation

Plusieurs signes indiquent une plus grande maturation et professionnalisation du marché. La part des honoraires dans le chiffre d'affaires s'accroît, passant de 61% en 1998, à 64% l'an passé, ce qui révèle une augmentation de la valeur ajoutée des agences. La répartition de la croissance est également très équilibrée: 52% provient des nouveaux clients, et 48%, des clients déjà acquis. Plus intéressant encore, le Net développement de la part des contrats annuels, passée de 47% en 1998 (chiffre stable depuis trois ans), à 60% l'an dernier. Or ces contrats, qui représentent 76% des honoraires globaux des agences, voient leur montant s'accroître. Plus du quart oscille entre 250000 et 500000 francs tandis qu'un autre quart dépasse les 500000 francs. En 1996, 70% de ce type de contrats étaient encore inférieurs à 250000francs. Les effectifs suivent ce mouvement ascendant. Après avoir augmenté de 11% en moyenne en 1999, ils devraient s'accroître encore cette année de 17%.

Une progression moindre en 2000

En revanche, les agences prédisent une progression de seulement 6,5% de leurs honoraires en 2000. Une prévision un peu pessimiste, qui peut s'expliquer par les craintes d'explosion salariale sur un marché du travail de plus en plus tendu.

Envoyer par mail un article

Record de croissance

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.