Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Agence médias

Carat renforce ses positions en Asie-Pacifique

01/09/2000

Le numéro un européen de l'achat d'espace renforce ses positions en Asie avec l'implantation de son enseigne, coup sur coup, au Japon et en Nouvelle-Zélande.

Pour Carat, la crise économique qui avait secoué l'Asie il y a trois ans n'est plus qu'un mauvais souvenir. En quelques mois, l'agence médias du groupe britannique Aegis, présidé depuis septembre 1999 par Douglas Flynn, a décidé de s'implanter en Chine et au Japon, deux positions stratégiques en Asie. La semaine dernière, Carat a encore racheté la première agence médias indépendante de Nouvelle-Zélande, Strategic Media, basée notamment à Wellington et à Auckland. Et Aegis a acquis le deuxième groupe de recherche dans le domaine des études de marché en Asie, Asian Market Intelligence (AMI). Désormais, le groupe assure une présence dans les principaux marchés de la zone Asie-Pacifique, avec des bureaux implantés dans onze pays : Australie, Chine, Hong-Kong, Inde, Japon, Malaisie, Philippines, Nouvelle-Zélande, Singapour, Taïwan et Thaïlande. La première grande offensive de Carat sur ce marché remonte au début de l'année avec des implantations à Taïwan puis, courant mai, en Inde. Avant l'été, l'agence médias a débarqué en Chine avec l'ouverture de sept bureaux, en plus des deux déjà présents depuis 1999 à Shanghai et Hong-Kong.

Implantation mondiale

Pour son développement, Carat prévoit d'investir 12millions de dollars (environ 87,4millions de francs) sur deux ans en République populaire de Chine. Sur place, l'agence médias, qui emploie 108personnes, est dirigée par Winnie Lee, auparavant directrice de Starcom Chine. Carat Chine annonce déjà un gain de quelque 16millions de dollars (environ 116,5millions de francs) de budgets en six mois grâce à des nouveaux clients, dont Henkel et les Laboratoires Roche. Mi-août, c'est sur le Japon qu'Aegis a jeté son dévolu avec la prise de contrôle de 75 % de l'agence médias indépendante Strategic Planners International (STI).« Nous travaillions avec STI depuis déjà deux ans,explique David Liu, directeur de la zone Asie-Pacifique de Carat.C'est la seule société à proposer une offre globale en termes d'achat et de conseils médias. »Sur un marché écrasé par le géant Dentsu, STI fait tout de même figure de petit avec « seulement » 350 millions de dollars (environ 2,5 milliards de francs) de volume médias traité.« Le Japon est un marché stratégique,poursuit David Liu.Avec 50 milliards de dollars de dépenses publicitaires[environ 370milliards de francs],c'est le deuxième dans le monde après les États-Unis. Nous n'avions pas eu d'opportunité jusqu'à présent et un joint-venture avec Dentsu était inenvisageable. »Carat STI, dont la direction reste confiée à l'ex-dirigeant Kim Walker, réalise 15% de son chiffre d'affaires avec des annonceurs locaux.« Cette région est très stratégique,soulignent Bruno Kemoun et Eryck Rebbouh, membres du board d'Aegis.Depuis la crise de 1997, cette zone s'est développée et est encore appelée à une croissance importante. »Les coprésidents de Carat France et Europe du Sud se réjouissent de présenter aujourd'hui une implantation mondiale exhaustive de leur enseigne.« La demande sur les pays émergeants est très forte et il n'existait pas encore de réponse sur ces marchés en devenir »,concluent-ils.

Envoyer par mail un article

Carat renforce ses positions en Asie-Pacifique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.