Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

MULTIMÉDIA

Tribal DDB se moque des frontières

08/09/2000

DDB Worldwide crée Tribal DDB, un réseau d'agences spécialisées dans le multimédia. Objectifs: mutualiser les ressources et séduire les annonceurs internationaux.

Ils sont basés à Paris, Chicago ou Vancouver et devront travailler ensemble. DDB Worldwide a décidé de regrouper 21agences digitales installées dans 15pays (voir ci-contre). Tribal DDB veut favoriser le partage des expériences des agences du groupe et accompagner dans leur développement international des annonceurs européens comme PepsiCo, Exxon Mobil, Reuters ou encore Volkswagen. Au niveau mondial, le management est assuré par un directoire composé de Matt Freeman, CEO Amérique du Nord, Johnny Henriksen, CEO Europe, et John Zeigler, directeur de la stratégie digitale DDB. En Europe, un board de neuf membres a été composé. En font partie: les Français Hervé Brossard, président de DDB France et de DDB Europe, Christophe Chenut, président de Rapp Collins Europe, et Xavier Romatet, président de Rapp Collins France et de Tribal DDB France.«Au niveau local, chaque pays restera libre de ses méthodes et du développement de sa clientèle», précise Hervé Brossard. Un holding, basé à Londres, prendra des participations au sein des agences et mènera une stratégie de croissance externe. Hervé Brossard prévoit des acquisitions dans les pays où le Net émerge, comme au Portugal, en Pologne et en Turquie.

128millions de francs de marge brute prévus

Il imagine l'échange d'actions avec des Web agencies installées sur les marchés matures d'Europe du Nord. Pour l'Europe seule, Tribal DDB anticipe pour l'an 2000 une marge brute de 128MF, dont 25,2MF en France. Selon Xavier Romatet,«le réseau se positionne sur 3secteurs: le consulting ou comment guider les entreprises dans leur stratégie Internet, la création comme le Web design, et la technologie, c'est-à-dire la production de sites».Pour réussir, Tribal DDB va bénéficier d'un «Knowledge Center», base de données centralisant depuis Londres les «best practices» des agences, et accessible via un intranet. Le réseau va peaufiner une offre partagée avec Rapp Collins en matière de marketing en ligne et créer une structure de consulting commune. Pour les médias, la collaboration va aussi s'intensifier avec les équipes d'OMD interactive.

Envoyer par mail un article

Tribal DDB se moque des frontières

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies