Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Palmarès

Le Mondial francophone sur les traces de Cannes

17/11/2000

BDDP\TBWA sort grand gagnant du 14e Mondial de la pub francophone, qui confirme la suprématie de l'image, tendance entrevue à Cannes.

Le spot «Maman» de Bic n'en finit plus de charmer les jurys. Après un Lion d'or à Cannes, un Clio d'argent et un prixStratégies, le film de l'agence BDDP\TBWA sort victorieux du 14e Mondial de la publicité francophone. Il remporte le Grand Mondial et de l'Or en télévision/cinéma. Cette récompense a été attribuée sans l'ombre d'une hésitation.«Les membres du jury étaient parfaitement en phase et n'ont pas hésité à primer ce film au concept d'une remarquable intelligence»,raconte l'un des jurés, Richard Martinez, directeur de création de l'agence suisse Oasis Advertising.«Ce spot fait l'unanimité parce qu'il joue sur la simplicité, l'émotion et l'humour, et touche à la virilité, un sujet très sensible, en créant le trouble»,analyse Marie-Catherine Dupuy, présidente de BDDP\TBWA, en charge de la création. Son agence a également décroché le prix de l'humour pour le spot Ola, «La chambre d'hôtel», et de l'Or pour «PlayStation Lara Croft» en presse magazine.

La France à l'honneur

Les agences françaises tiennent d'ailleurs le haut du pavé de ce palmarès: les jurés ont décerné de l'Or à Leo Burnett pour Heinz (affichage), à Enjoy Scher Lafarge pour Eurosport (B to B), à Euro RSCG BETC pour SOS Enfants sans frontières (grandes causes) et pour Air France (multiples supports promotionnels), et enfin à BDDP&Fils pour Air Liberté (prix par nations). Seuls la radio (Duval Guillaume/Belgique), la presse quotidienne (Cossette/Québec), le marketing promotionnel et le marketing direct (LG 2/Québec) leur échappent.«La France fait un retour en force avec des campagnes d'une extrême qualité», appuie Jean-Luc Walraff, directeur de la création de McCann-Erickson Bruxelles. Ce palmarès confirme aussi une tendance déjà entrevue au Festival international de la publicité de Cannes cette année: la primauté du visuel.«Les campagnes comportent de moins en moins de texte. Même si le palmarès est superbe, il est dommage que les publicitaires n'aient plus envie d'écouter les spécificités d'une langue. Surtout dans un Mondial francophone!»,regrette Richard Martinez. Si ce 14e Mondial confirme l'existence du trio de tête France/Québec/ Belgique, les jurés se disent impressionnés par la créativité de pays tels que la Côte d'Ivoire ou le Liban.«Les efforts créatifs de ces pays sont extraordinaires, malgré des situations politiques et économiques difficiles,remarque Richard Martinez.Ils donnent une belle leçon à nos pays, un peu blasés vis-à-vis de la publicité.»

Envoyer par mail un article

Le Mondial francophone sur les traces de Cannes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies