Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

HOT SHOP

Gotham, un an et déjà rentable

19/12/2000

Contrairement à sa grande soeur new-yorkaise, Gotham Paris, qui fête son premier anniversaire, n'est pas une filiale d'Interpublic mais de McCann, l'un des réseaux du groupe américain. La différence? Aucune. En marge des pesanteurs administratives inhérentes aux organisations en réseau, l'expérience Gotham suit son cours. Avec succès. Aux États-Unis où elle a été créée en mars 1994, la «hot shop» affiche 450millions de dollars de billings et travaille avec Maybelline (L'Oréal), AOL, Deutsche Bank ou Pfizer.

Marge brute de 14MF

En France, l'agence est dirigée par Bruno David, ex-Publicis. Elle réalise, pour son premier exercice, 14MF de marge brute et est«déjà rentable»,selon son Dg. Au client fondateur -Gemey-Maybelline- se sont ajoutés Vanderbilt, Laura Ashley, Teva, reflexworld.com et Lufthansa. Un bon départ qui valide, selon Bruno David, le concept de Gotham: mobilité et souplesse des petites structures.«Ouvrir une hot shop ne signifie pas se priver de grands clients.Regardez Wieden&Kennedy avec Nike et Coca-Cola.»

Envoyer par mail un article

Gotham, un an et déjà rentable

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.