Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

FKGB: Arguments en plus

17/04/1998

En annonçant cette semaine le rachat de l'agence Arguments, FKGB (48,8MF de marge brute en 1997) devient incontournable sur le secteur de la communication culturelle. Spécialisée sur le marché de la musique, des médias et des loisirs, elle avait acquis en décembre Bonne Question!, également sur le marché du cinéma. En prenant le contrôle d'Arguments, José Ferré complète son implantation dans la promotion du septième art. Arguments fait la publicité d'une trentaine d'oeuvres par an: des films internationaux d'art et d'essai commeMy Son the FanaticouGadjo Dilo,mais pas seulement, puisqu'elle a aussi travaillé pourLe Gône du ChaabaetLa Vérité si je mens.Cette agence (3MF de marge brute en 1997) pourra faire appel aux techniques promotionnelles (disques, multimédia, affiches...) développées par FKGB.«Elle viendra s'installer avec ses quatre collaborateurs dans nos locaux de l'avenue des Champs-Élysées, mais conservera son nom et sa spécificité»,précise José Ferré. Contrôlée par sa fondatrice, Patricia Balès, l'entité, d'ici à trois ans, sera détenue à 80% par FKGB. Avec ce rachat, FKGB, qui fait la promotion d'une centaine de films sur les trois cents qui sortent chaque année, occupe une position dominante.«Notre taille nous permet de proposer des économies d'échelle importantes à nos clients,assure José Ferré,mais nous ne souhaitons pas être en situation de monopole, car cela risque d'effrayer certains prospects qui craignent que l'on gère mal leurs budgets.»

1998, une année porteuse

Le groupe de communication culturelle, qui a pris le contrôle de The Ad Store, et créé une agence de cobranding (Win Win), planche parallèlement sur une structure spécialisée dans le spectacle vivant. Il entend aussi se concentrer davantage sur le développement de ses clients. La conjoncture semble plutôt porteuse: 1998 a bien commencé grâce àTitanicetVisiteurs 2,deux budgets de FKGB. Le marché du disque, tiré par la musique du film de James Cameron, est lui aussi en bonne santé.

Envoyer par mail un article

FKGB: Arguments en plus

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.