Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

MARKETING SPORTIF

Droits sportifs : alliances en vue

09/03/2001

Didier Bellens, patron de RTL Group, a relancé l'idée de la constitution d'un géant européen de la gestion des droits sportifs. UFA Sports, Groupe Jean-Claude Darmon et Sport Plus seraient concernés. Une belle idée... sur le papier.

C'est l'effervescence dans le monde des droits sportifs. Depuis les déclarations auxÉchos, le 2mars, de Didier Bellens, administrateur délégué de RTL Group, relançant l'éventualité d'alliances entre le groupe luxembourgeois et Canal+, notamment en matière de droits sportifs, médias et professionnels se perdent en conjectures. Le rapprochement évoqué concernerait en fait les deux filiales-conseils en gestion de droits sportifs de RTL Group et de Canal+: UFA Sports et Sport Plus. Sur le papier, l'union n'est pas sans intérêt. Les deux sociétés sont en effet complémentaires. UFA Sports détient les droits de nombreux clubs allemands et est-européens et Sport Plus (un milliard de francs de chiffre d'affaires) s'est fait une spécialité de la gestion des droits des ligues nationales de football (Angleterre, France, Espagne et Portugal). Une aubaine, notamment pour Canal+, qui se verrait ainsi dotée d'une force de frappe non négligeable dans le domaine des droits sportifs à l'heure où elle envisage de créer une chaîne alternative à Eurosport.

Problème des hommes

Plus fort encore, l'opération pourrait déboucher sur la création d'un géant du secteur. Depuis que Bertelsmann a pris le contrôle de RTL Group, l'allemand détient 100% d'UFA Sports et 28% du Groupe Jean-Claude Darmon, spécialisé dans le marketing sportif. L'idée de monter dans le capital de ce dernier pour fusionner les deux sociétés, concurrentes mais aussi très complémentaires, fait son chemin. En termes comptables, ce Meccano financier est cohérent. Mais les hautes instances dirigeantes, notamment chez Bertelsmann, semblent avoir négligé un détail: les hommes. Au vu de leurs relations pour le moins distantes, la fusion d'UFA Sports et du Groupe Jean-Claude Darmon (lire ausi page 36) n'est envisageable que si le fougueux patron de ce dernier prend la tête du nouvel ensemble ou alors décide de se retirer. Quant au rapprochement avec Sport Plus, il n'est pas sûr que son très actif directeur général, Jérôme Valcke, qui ne souhaite pas commenter une opération dont il assure tout ignorer, se satisfasse d'une telle cohabitation.

Envoyer par mail un article

Droits sportifs : alliances en vue

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.