Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉTUDE

Ipsos observe la monnaie unique

24/04/1998

L'institut de sondages crée une cellule pour synthétiser ses études sur l'euro. Objectif: vendre des informations stratégiques sur l'attitude des Français

L'euro sera un des grands thèmes de communication d'ici au 1er janvier 2002, date de son introduction. De bonnes affaires en perspective pour les instituts de sondages. La société Ipsos vient de lancer une cellule consacrée à la monnaie unique. Elle est sous la responsabilité de Pierre Giacometti, directeur général d'Ipsos Opinion, le département d'études politiques. Sa mission est de regrouper les études menées par l'institut sur le sujet. Comme l'enquêteTendances des opinions publiques en Europe,réalisée en collaboration avec l'AFP et commercialisée auprès d'Andersen Consulting, du Parti travailliste britannique, de la SNCF ou de Vivendi (ex-CGE). Ipsos gère aussi un baromètre européen de la consommation pour la banque Sofinco. S'y ajoutent des études plus pointues sur les faces des billets euros, des sondages auprès des maires, d'autres pour le compte d'un groupement de banques, et une enquête qualitative pour le ministère des Finances surLes Français et l'euro.Le 29avril, Ipsos lancera parallèlement avec l'hebdomadaireL'Européenune«cote de popularité»de l'euro.

Un instrument virtuel

La société d'études entend devenir une référence sur la monnaie unique. Elle espère ainsi attirer les grandes entreprises, essentiellement les distributeurs, les banques, les compagnies d'assurances et les sociétés de transports.«L'euro est un thème difficile à appréhender pour les décideurs. C'est encore un instrument virtuel puisqu'il ne sera échangé par les consommateurs qu'en 2002, constate Pierre Giacometti.Nous entrons dans une période longue et difficile de maturation de l'opinion publique.»Les concurrents d'Ipsos s'y intéressent aussi. BVA a lancé le 22avril, sur la radio BFM, «La question euro», posée à des Français sur leur état de préparation quant à l'arrivée de la nouvelle monnaie. La Sofres réalise depuis avril 1996 un sondage semestriel,Les Français et l'euro,pour Bercy. Plutôt discrets sur ce business, les instituts relativisent son impact.«C'est moins important que les élections, qui drainent traditionnellement une importante quantité d'enquêtes», assure Didier Witkowski, directeur d'études au département politique de la Sofres, qui mise sur 1999.«Les sondages sur les élections européennes devraient inclure de nombreuses questions sur l'euro.»

Envoyer par mail un article

Ipsos observe la monnaie unique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies