Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

Éric Pasquier : Le piège serait de vouloir aller trop vite

25/05/2001

Eric Pasquier, directeur marketing Renault Japon, pilote l'expansion de la marque française sur le marché japonais. Avez-vous garanti à Publicis une durée de collaboration minimale? É.P. Publicis est en charge de la création. Le médiaplanning et l'achat d'espace sont assurés par Hakuhodo. Nous n'avons accordé aucune garantie, bien qu'il soit souhaitable d'envisager une relation de travail entre les équipes sur une certaine durée. Comment est organisé le marketing de Renault au Japon? É.P. La direction marketing de Renault Japon recouvre trois entités, qui gèrent les aspects prix-produit, distribution et promotion-publicité. Elle est constituée d'une équipe mixte, aux trois quarts japonaise. Quelles sont les recettes pour séduire les consommateurs japonais? É.P. Il n'y a pas de recette miracle, il faut être à l'écoute des clients et du marché et répondre à leurs attentes, dans un contexte très compétitif dans lequel le succès commercial est étroitement lié à la notoriété et à l'image de la marque et des produits, à la qualité de la distribution et au positionnement prix. C'est un marché qui demande de la persévérance avant de montrer les premiers signes de succès. Le piège serait de vouloir aller trop vite. Propos recueillis par M.N.

Envoyer par mail un article

Éric Pasquier : Le piège serait de vouloir aller trop vite

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.