Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Corporate

Euro RSCG C&O débauche chez BETC... Euro RSCG

14/09/2001

Stéphane Fouks, président du nouvel ensemble Euro RSCG C & O, débauche deux dirigeants de l'agence « soeur » BETC Euro RSCG : Gilles Masson, son directeur général, et Sylvie Geiger, sa directrice marketing.

Il explique, argumente, énumère, se justifie aussi... Une fois lancé, Gilles Masson n'est pas facile à arrêter. C'est dans une longue démonstration sur l'avenir de la publicité que s'engage le directeur général de BETC Euro RSCG quand on lui demande quelle mouche a bien pu le piquer de vouloir quitter l'une des agences les plus réputées de la place et de se lancer dans le corporate. Le 15 octobre prochain, Gilles Masson laissera en effet l'open space très tendance de son ex-agence, rue du Faubourg-Saint-Martin, pour rejoindre à Levallois-Perret les bureaux austères d'Euro RSCG C&O. Après dix ans de« harcèlement amical », il a enfin cédé aux sirènes de Stéphane Fouks, qui met la dernière main à ce nouveau holding devant chapeauter les agences Euro RSCG Corporate et Euro RSCG Omnium&Associés. En qualité de vice-président -« je préfère partner », corrige-t-il -, Gilles Masson sera chargé du pôle publicitaire du nouvel ensemble qui pèse 40,9 millions d'euros de marge brute (268,29 millions de francs). Sa mission consiste à hisser, d'ici à cinq ans, Euro RSCG C&O au niveau des cinq premières agences françaises de publicité. L'enjeu ne lui paraît pas si démesuré :« L'avenir de la publicité est de toute façon dans le corporate », assure ce planneur stratégique de formation qui a, il est vrai, toujours eu un faible pour les budgets institutionnels (RATP, ÉcoEmballage, groupe Canal +, campagne anti-tabac, etc.).

Préétabli et répétitif

« La publicité est trop dictée par la loi de l'efficacité commerciale à court terme,ajoute-t-il.Tout est préétabli et finalement très répétitif. C'est lassant. Telle qu'elle est orchestrée aujourd'hui, la publicité n'a pas les moyens de répondre aux trois tendances lourdes du marché : l'indispensable institutionnalisation des marques pour ne pas disparaître, la prise en compte des différentes facettes du public qui est à la fois consommateur, salarié et actionnaire, et enfin le fait que le gens en ont marre justement qu'on leur fasse toujours jouer le rôle du consommateur. »Éric Tong Cuong, coprésident de BETC, aura pourtant tout fait pour le retenir.« L'éventualité de construire, au sein ou à côté de l'agence, une offre pour répondre à ce genre de problématiques a été évoquée. Mais c'était trop lourd à gérer, alors que chez C&O, tout est déjà en place », tranche-t-il. Pour Stéphane Fouks, ce transfert confirme la justesse du positionnement de son groupe. Et tant qu'à faire, il ne s'est pas contenté de débaucher le directeur général de BETC, il a également enrôlé sa directrice marketing. Sylvie Geiger a, elle aussi, craqué pour« ces problématiques plus stratégiques, plus globales ». Arrivée le 10 septembre chez C&O, elle a été nommée vice-présidente en charge du« corporate development ». Sa fonction consistera à mieux faire travailler les différents métiers du groupe et à proposer de nouveaux services aux clients.« Avec Gilles, nous serons en quelque sorte les deux traits d'union entre Corporate et Omnium », résume-t-elle.

Envoyer par mail un article

Euro RSCG C&O débauche chez BETC... Euro RSCG

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies