Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

COMMUNICATION

Yin ou le club des cinq

28/09/2001

Éric Lavollé, l'ancien président de Thompson Connect, crée Yin, un nouveau groupe de communication indépendant, en compagnie de l'ingénieur Philippe Amand.

On a retrouvé Éric Lavollé. Le président de Thompson Connect, la filiale de marketing opérationnel de J. Walter Thompson, avait quitté l'agence il y a un an dans la plus grande discrétion. Il refait parler de lui aujourd'hui à la tête de Yin (Yellow Imaginet Network), un nouveau groupe de communication indépendant issu du rapprochement de cinq entités : l'agence de design Yellow, la pionnière du Web français Imaginet, la société de conseil CRM Strategy, la SSII Idylis et une petite agence de publicité spécialisée dans la distribution, en cours d'acquisition. L'ensemble, qui représente cinquante personnes et une marge brute de 5,34 millions d'euros (35millions de francs), emménage courant octobre chez Imaginet, dans le XIe arrondissement de Paris. «Il y a de la place sur le marché pour un groupe indépendant de taille moyenne, sur des budgets d'environ trois millions d'euros [vingt millions de francs] »,assure Éric Lavollé, associé avec Philippe Amand, fondateur d'Idylis. Élisabeth de Rotalier, l'ancienne directrice générale de Thompson Connect, fondatrice de CRM Strategy et épouse d'Éric Lavollé, fait également partie du projet.

Jouer la complémentarité

Celui-ci couvre les trois problématiques de la relation marque-clients, explique son fondateur :« La séduction, avec la publicité et le design, la transformation, avec le marketing direct et la promotion des ventes, et enfin la fidélisation, avec le CRM et le marketing relationnel. »Pour Imaginet comme pour Yellow, cette opération permet d'assurer le développement et de jouer la complémentarité entre design et multimédia. Le groupe Colt, qui avait racheté Imaginet en 1998, reste partenaire de Yin pour le développement de logiciels. Avec des clients comme Xerox, Celio, Givenchy ou Scotch Brite, Yin vise les 11,5 millions d'euros de marge brute (75 millions de francs) en 2002.

Envoyer par mail un article

Yin ou le club des cinq

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.