Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

MARKETING SPORTIF

2002, année sport chez DDB

18/01/2002

Le groupe publicitaire se lance dans le conseil en marketing sportif mais refuse d'aller sur le terrain des droits.

Entre les jeux Olympiques d'hiver de Salt Lake City aux États-Unis et la Coupe du monde de football en Asie, 2002 sera une année chargée sur le plan sportif. L'occasion pour DDB France de prendre pied sur un marché en plein développement, celui du conseil en marketing sportif. L'opération se réalise au travers d'une prise de participation, majoritaire à terme, au capital d'une agence spécialisée, Panathénées. Créée il y a quatorze ans par Michel Fareng, un ancien cadre marketing de Calberson, cette enseigne travaille notamment pour Procter&Gamble, Unilever, la Caisse d'épargne, ou encore Festina. Elle a réalisé l'an dernier une marge brute de 700 000 euros avec cinq salariés, et vise 1 million d'euros en 2002.

« Le sport, on s'en est longtemps méfié,explique Hervé Brossard, président de DDB France.C'est un marché très excitant mais qui manquait de professionnalisme. Aujourd'hui, il a atteint un niveau de maturité qui permet d'y investir. »Le positionnement de Panathénées DDB se limitera au conseil stratégique, l'idée étant de sous-traiter la production aux différentes filiales du groupe DDB France (promotion, marketing relationnel, achat médias, publicité, etc.). Quant au marché des droits sportifs, sur lequel interviennent des sociétés telles que Sportfive et Havas Sport, DDB a décidé de ne pas s'y lancer« pour ne pas être juge et partie,ajoute Hervé Brossard.Notre métier, c'est de conseiller des marques. »

Envoyer par mail un article

2002, année sport chez DDB

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies