Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ménage à trois chez Y & R France

08/02/2002

Comprendre les problématiques de nos clients sous tous leurs aspects, être de plus en plus intimes avec nos clients. »Voilà la feuille de route de Young&Rubicam France pour les mois qui viennent, telle qu'énoncée par Christian Liabastre, PDG du groupe publicitaire et lui-même ancien client de l'agence (il fut directeur marketing d'Orangina entre 1993 et 1995). Pour mettre en musique ce programme à la fois simple et très ambitieux, Christian Liabastre s'appuiera sur deux hommes, tout récemment nommés vice-présidents : un pur produit maison, Élie Ohayon, trente-neuf ans, anciennement directeur général, et un nouveau directeur de création, Hervé Riffault, trente-huit ans, dernièrement responsable de la création de Saatchi&Saatchi.

Les trois publicitaires vantent la complémentarité de leur profil et de leurs expériences. Élie Ohayon s'inquiète de la« tyrannie du neuf »alors que« la relation avec les marques doit s'inscrire dans la durée ». Hervé Riffault, lui, note que son poste (vice-président en charge de la création) est une nouveauté chez Young&Rubicam France :« Cela exprime le fait que la création doit être au coeur de l'agence ».

Devenir numéro un

Après un exercice 2001 marqué par la perte du budget Bouygues Telecom (l'un des principaux de l'agence) et un plan social portant sur 12,5 % des effectifs (30 salariés sur un total de 240), l'heure est au« redéploiement », au« rebond », assure Christian Liabastre. Le PDG de Young&Rubicam France rappelle que la taille de l'agence a doublé entre 1998 et 2001. Passer la vitesse supérieure doit conduire celle-ci sur la première marche du podium« d'ici à trois ans », en lieu et place de BETC Euro RSCG. Pas moins. En 2000, selon les derniers chiffres disponibles, Young&Rubicam France a dégagé une marge brute de 92 millions d'euros, dont 30 % environ dans des disciplines non publicitaires (Y&R Corporate, Prodéo et Lumière, une enseigne spécialisée dans le cinéma).

O.M.

Envoyer par mail un article

Ménage à trois chez Y & R France

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies