Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

POSTPRODUCTION

Exmachina en passe d'être liquidée

08/02/2002

Le 31 janvier dernier, le tribunal a prononcé la liquidation de l'une des plus importantes sociétés françaises de postproduction. Patrick Dumez, son PDG, a néanmoins obtenu un délai de grâce jusqu'au 7 février.

Ultime suspense pour Exmachina. La société, qui avait été placée en redressement judiciaire le 8 novembre dernier, puis liquidée par le tribunal de commerce de Nanterre le 31 janvier, a finalement obtenu un nouveau sursis, le lendemain de cette décision. Le PDG de la société, Patrick Dumez, qui n'a pas souhaité s'exprimer ici, a obtenu du juge qu'il suspende la décision jusqu'au 7 février, 10 heures. Patrick Dumez aura-t-il trouvé le repreneur providentiel qui lui fait défaut depuis de longues semaines ? Les cent cinquante salariés de la société, menacés de licenciement sous quinzaine, veulent encore y croire.« Chez Exmachina, les rapports sont très affectifs,explique un salarié.Le soir, il y a souvent des pots. Les gens sont très attachés à l'entreprise, certains techniciens ont plus de vingt ans de maison. »

Rétractation de deux partenaires financiers

La société Exmachina est née, en 1999, du rapprochement entre le holding de Patrick Dumez, contrôlant les sociétés Écoutez-voir, Main Street, Telcipro, Avis de recherche et le Studio d'à côté, et Exmachina elle-même. Les premières intervenaient sur la chaîne technique (postproduction audio, vidéo et films, son, laboratoire photochimique, motion capture, location de matériel, etc.), la dernière était spécialisée dans les effets spéciaux numériques et la postproduction 3D.

En 2000, l'ensemble avait réalisé un chiffre d'affaires de 21 millions d'euros, mais aussi 3 millions d'euros de pertes, la moitié en exploitation, le reste de nature exceptionnelle (regroupement des structures à Clichy, mise aux normes du laboratoire, etc.). Début 2001, deux partenaires financiers (ABN-Amro et 21Partners) avaient semblé vouloir recapitaliser la société, avant de se rétracter en octobre, rendant le dépôt de bilan inéluctable. La conjoncture actuelle et l'ampleur de la masse salariale auront, sauf surprise de dernière minute, découragé les repreneurs.

Envoyer par mail un article

Exmachina en passe d'être liquidée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.