Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Agences

Euro RSCG en tête, Ogilvy et Publicis en forme

29/03/2002

L'an passé, les groupes et agences conseils en communication adhérents de l'AACC ont enregistré une augmentation de leur marge brute d'environ 2 %.

C'est presque une divine surprise. Jusqu'ici, les estimations de l'Association des agences conseils en communication (AACC) étaient pourtant prudentes. Il y a quelques semaines encore, on parlait d'un recul de 1 à 2 % de l'activité des agences en 2001. L'explosion de la bulle Internet, le ralentissement de l'économie américaine et l'effet 11 septembre laissaient présager une année pour le moins morose. Mais, finalement, en présentant les revenus bruts de ses adhérents pour l'année écoulée, l'AACC affiche un très honorable 2 % de croissance pour l'ensemble des agences membres de l'association. Si le chiffre reste à affiner, on ne devrait guère s'en éloigner.

+ 8,5% pour le Top 10

Certes, on est loin des 16,5 % de 2000 (année exceptionnelle tirée par la nouvelle économie) ou même des 12 % de 1999. Mais les chiffres plutôt optimistes et récemment livrés par France Pub sur les investissements publicitaires des annonceurs confirment que la situation n'est pas aussi dramatique qu'on a bien voulu le dire.

Une nouvelle fois, les leaders du marché se situent au-dessus de la moyenne. Le Top 15 affiche une croissance de plus de 4 % et le Top 10 fait encore mieux, avec une augmentation de près de 8,5 %. Dans ce peloton de tête, on notera les performances de Publicis Conseil Groupe, qui s'offre le luxe de croître de 19 % par rapport à 2000. Belle année également pour Ogilvy France qui, avec plus de 20 % d'accroissement de sa marge brute, gagne deux places et se hisse ainsi en cinquième position dans le classement des groupes leaders, au détriment de McCann-Erickson et surtout de BBDO Paris. En revanche, pour le groupe présidé par Christophe Lambert, les années se suivent et ne se ressemblent pas. En 2000, BBDO Paris grimpait dans le classement avec une croissance supérieure à 23 %. L'an passé, le groupe a été le seul du Top 10 à voir ses résultats reculer. Cette année de flottement permet même à Young&Rubicam, qui n'a réalisé qu'un modeste 1 % de croissance, de gagner une place.

Conséquence de la restructuration du groupe Havas Advertising, Arnold Worldwide Partners, l'autre grand réseau du groupe présidé par Alain de Pouzilhac, fait son entrée dans le Top 10. Composé des agences Devarrieuxvillaret, Le Nouvel Eldorado, Brann Communider et W&Cie, il affiche, à périmètre comparable, une croissance de 9,3 %. La réorganisation du groupe Grey France, elle, a des effets beaucoup plus négatifs : la cession, l'été dernier, au groupe italien Inferentia DNM de son activité interactive Fullsix, qui enregistrait en 2000 plus de 15 millions d'euros de marge brute, a sérieusement amputé ses résultats. À cela s'est ajoutée la fusion avec Callegari Berville, un exercice qui, dans les premiers mois, est rarement synonyme de forte croissance. On notera enfin la baisse de régime de Saatchi&Saatchi, qui paie entre autres la perte du budget image de Carrefour.

Envoyer par mail un article

Euro RSCG en tête, Ogilvy et Publicis en forme

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies