Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

La Vie est belle valide son concept

26/04/2002

Forte du gain des budgets Uhu et Quo Vadis, La Vie est belle voit son principe de recours systématique aux free-lance légitimé.

Le 14 février 2001, Éric Salomon et Mylène Berrebi fondaient La Vie est belle, une enseigne au nom et au fonctionnement d'un genre particulier, composée de sept permanents et d'un volant de 300 free-lance triés sur le volet et couvrant toutes les techniques de la communication. Un an plus tard, le concept de cette société de« conseil et de maîtrise d'oeuvre en communication »faisant du sur-mesure semble validé. En publicité, elle vient de gagner des budgets lui assurant une certaine visibilité : la colle Uhu contre Jean&Montmarin et D'Arcy, et les agendas Quo Vadis face à Leagas Delaney Paris Centre et Colorado.

Mais l'enseigne est aussi présente sur tous les autres métiers de la communication. Pour les meubles Steiner par exemple, La Vie est belle assure publicité, édition et même formation. L'occasion faisant le larron, l'ancien patron de l'agence de promotion Kenya, qui revendique le statut d'agence« de la deuxième génération Internet », a ainsi ajouté à son carnet d'adresses une nouvelle page, forte de douze formateurs.

Une alternative pour les budgets modestes

La Vie est belle gère également tout Télétoon, Compaq-Cisco en marketing direct, Adonix en B to B, les bandeaux Internet de SFR, Intermarché en publipromotion, la Fédération nationale des cinémas français en identité visuelle, Guerlain pour le design d'un flacon ou encore Danone en communication interne. En consulting pur, elle a à son actif des missions de conseil stratégique pour Colgate, Celio et CPR Online.

Curieusement, seul le secteur de la promotion est encore vierge. Éric Salomon, qui présente l'enseigne comme une alternative à l'offre actuelle pour toute une génération d'annonceurs (aux budgets compris entre 750 000 et 3 millions d'euros), ne compte pas en rester là. Il vise quelque 7 millions d'euros de marge brute à fin 2005 avec 30 à 40 permanents, et envisage de s'organiser en « 3-8 » pour des missions urgentes, avec même une liste de free-lance canadiens.

Envoyer par mail un article

La Vie est belle valide son concept

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.