Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

De Bonneville Orlandini s'offre un nouveau départ

28/06/2002

Dimitri Gourdin, planneur stratégique, et Olivier Bouas-Laurent, concepteur-rédacteur, prennent la codirection de l'agence De Bonneville Orlandini.

Ils ont vingt-neuf ans, dont cinq passés dans de grandes agences, et la ferme volonté de démarrer en trombe leur petite entreprise. Mais pour Dimitri Gourdin, planneur stratégique, et Olivier Bouas-Laurent, concepteur-rédacteur, pas d'«agence bis » en vue à l'ombre d'un grand groupe, façon Leg, By et autre Open. Ces deux jeunes publicitaires ont choisi une voie plus inattendue, peut-être aussi un peu plus risquée : la reprise d'une belle endormie de la pub, De Bonneville Orlandini.

Pierre de Bonneville, cinquante-sept ans, cofondateur de l'agence en 1976, a craqué pour ces deux petits jeunes« porteurs d'un vrai projet ». Il a décidé d'en faire ses poulains. Codirecteurs de l'agence (sept salariés et 1,5 million d'euros de marge brute), ils prendront dans un premier temps une participation minoritaire dans le capital, aujourd'hui entièrement détenu par Pierre de Bonneville.« À eux de faire leurs preuves »et, d'ici trois à cinq ans, les clés de l'agence leur reviendront.

Pour relancer l'agence, Dimitri Gourdin et Olivier Bouas-Laurent misent sur le « planning créatif ». Un concept qu'ils ont testé chez Marketing Intelligence, le cabinet-conseil où ils se sont rencontrés. Et qu'ils viennent de peaufiner au cours d'un récent voyage en Amérique du Nord.« Le planning créatif consiste tout simplement à prendre en compte la création en amont, dès le brief, comme cela se fait depuis des années dans les pays anglo-saxons »,entonnent-ils en choeur. En France, la seule agence qui, selon eux, oeuvre dans cet esprit est Leagas Delaney Paris Centre.« La campagne Ikea est clairement un produit issu du planning créatif ».

Étoffer le portefeuille

Dimitri Gourdin, ancien de la Young et de Landor, et Olivier Bouas-Laurent, passé successivement par BDDP&Fils, FCA !, Euro RSCG Corporate et BBDO Corporate, vont devoir maintenant étoffer le portefeuille de clients de l'agence, qui compte déjà des marques comme Nikon, Natalys et Beauvillé.

Envoyer par mail un article

De Bonneville Orlandini s'offre un nouveau départ

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies