Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Achat d'espace

Carat pousse ses feux dans le hors-médias

05/07/2002

L'acquisition des agences Safari et Communication Voyages confirme la stratégie de diversification de l'agence médias.

La boulimie de Carat France ne se dément pas. Après CTM Événement, agence spécialisée dans l'événementiel, puis L'Agence et Citizen Press, positionnées respectivement sur l'édition d'entreprise et les relations presse, c'est au tour de Safari, agence conseil en marketing relationnel, et de Communication Voyages, l'un des leaders du tourisme d'affaires, de tomber dans l'escarcelle de Carat France, qui prend 100 % de leur capital.

Apparemment, ces sociétés n'ont rien à voir avec l'achat d'espace, le métier historique du groupe. Safari a bâti sa réputation sur les opérations de motivation des forces de vente, la fidélisation des publics professionnels et la création de trafic. Les codirecteurs, Patrick Gendry et Rémy Villebrun, annoncent une marge brute d'environ 3,5 millions d'euros avec des clients comme Gaz de France, Pfizer ou BNP Paribas. Communication Voyages, qui est dirigée par Olivier De Nicola, a réalisé une marge brute de 5,5 millions d'euros en 2001 en organisant plus de deux cent cinquante opérations pour Renault, L'Oréal ou encore Kronenbourg.

Un vrai groupe

« Ces acquisitions confirment la stratégie du groupe initiée par ses coprésidents Eryck Rebbouh et Bruno Kemoun,commente Laurent George, directeur de la stratégie, en charge du développement avec le directeur général, Olivier Tircazes.L'objectif est de servir les actions de communication des entreprises dans le médias comme dans le hors-médias, car nos clients ont une vision globale de leurs investissements. »

Du coup, Carat France est aujourd'hui un vrai groupe de communication disposant d'une multitude d'entités créées en interne ou acquises auprès de leurs managers. Certaines sont proches de l'univers des médias comme Granit, qui produit des programmes télévisés. D'autres en sont plus éloignées, notamment Carat Relationship, qui développe un savoir-faire en matière de bases de données.

Duplication européenne

Cette diversification, entamée il y a une dizaine d'années par la création de Carat Sponsorship, spécialisée dans le parrainage TV, s'est accélérée depuis deux ans. Elle représentait, en 2001, 35 % des 86,9 millions d'euros de marge brute du groupe (estimation Recma).« En 2002, ce pourcentage devrait atteindre 45 %. Notre seul interdit est la publicité. Nous n'investirons pas dans la création pour ne pas être juge et partie »,assure Laurent George. En revanche, Carat veut saisir toute opportunité qui réponde à une problématique client. Peu importe que l'ensemble soit hétérogène ou que certaines tentatives tournent court. Ce fut le cas de GS Publishing, une filiale créée en janvier 2000 avec la société GS Presse des frères Siegel sur le marché de la presse d'entreprise, et qui a arrêté son activité au bout de quelques mois. En général, les sociétés acquises conservent leur identité, leur management et leur siège social.« Il y a une intégration commerciale, mais il n'y a pas d'absorption par Carat »,se satisfait Olivier De Nicola, PDG de Communication Voyages.

Aegis, la maison mère de Carat, observe de près cette diversification. Elle compte bien en effet dupliquer la stratégie française en Grande-Bretagne, en Espagne et en Italie.

Envoyer par mail un article

Carat pousse ses feux dans le hors-médias

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies