Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Publicité

Red Cell: Les Ouvriers sont seuls au Paradis

06/09/2002

Sylvie Gassmann et Bruno Lacoste, les dirigeants de Red Cell Paris, pourraient faire les frais de la fusion de leur enseigne avec Les Ouvriers du Paradis. Thierry Consigny et Hervé Chadenat prennent en effet la direction de la nouvelle entité.

Comme toujours dans ces cas-là, ils affichent un sourire béat de circonstance. Lee Daley, co-CEO du réseau Red Cell, Hervé Chadenat et Thierry Consigny, respectivement directeur de création et président des Ouvriers du Paradis, viennent d'annoncer le rachat de l'une des dernières agences indépendantes françaises par le « quatrième » réseau publicitaire du groupe britannique WPP. Mais, comme toujours dans ces cas-là aussi, certains « oublis » ne manquent pas de susciter l'interrogation. En l'occurrence, l'absence de Bruno Lacoste et Sylvie Gassmann, tant sur la photo de famille que dans le communiqué de presse, laisse une question en suspens. Que vont donc devenir les deux fondateurs de Red Cell Paris (ex-Conquest), le premier chargé de la création, la seconde de la stratégie ?

7millions d'euros de marge brute

Le rachat à 100 % des Ouvriers du Paradis (4,47 millions d'euros de marge brute et 30personnes) doit en effet aboutir, d'ici à la fin de l'année, à une fusion avec Red Cell Paris (2,57 millions d'euros et 15personnes). Quand on les interroge sur le sujet, les principaux concernés sont pour le moins silencieux. Bruno Lacoste se contente d'un laconique« je n'ai rien à dire »et Sylvie Gassmann, elle, reste aux abonnés absents. Une discrétion qui contraste avec l'enthousiasme d'en face, notamment celui de Thierry Consigny.« Je n'envisage pas l'avenir de l'agence sans eux. Évidemment, nous devons en parler. Les postes et les fonctions sont encore à définir »,assure le président de la nouvelle entité baptisée Les Ouvriers du Paradis-Red Cell, dont le faire-part de naissance annonce tout de go que« rien ne change : l'agence reste rue de Bourgogne[les locaux actuels des Ouvriers du Paradis],Thierry Consigny et Hervé Chadenat la dirigent. »

Clientèle de marques à forte valeur ajoutée

Si l'avenir de Sylvie Gassmann au sein de la nouvelle agence semble de fait moins incertain, tel n'est pas le cas pour Bruno Lacoste, dont la fonction de directeur de la création fait forcément doublon avec celle d'Hervé Chadenat. Mais, en attendant les éclaircissements de rigueur, la « nouvelle » équipe dirigeante préfère insister sur les avantages de ce rapprochement.« Nous nous retrouvons à la tête d'un portefeuille de clients homogène, pour l'essentiel liés à des marques à forte valeur ajoutée, que ce soit Le Bon Marché, Baccarat, Louis Roederer, Falke, Nina Ricci ou Weston pour Les Ouvriers du Paradis ou Alfa Romeo, Parc Astérix, Segafredo, Candy Rosières et dernièrement la marque de maquillage Astor ou les vins de Val d'Orbieu pour Red Cell Paris »,explique Thierry Consigny. Autre avantage : l'apport par Red Cell Paris d'un planning stratégique jusqu'alors inexistant au sein des Ouvriers du Paradis. Sans compter évidemment l'inévitable couplet sur les joies de l'internationalisation. Thierry Consigny ne peut s'empêcher de rêver au budget Coca-Cola pour lequel travaille l'agence américaine du réseau, Berlin, Cameron&Partners. De quoi sans doute avoir le sourire...

Envoyer par mail un article

Red Cell: Les Ouvriers sont seuls au Paradis

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.