Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

FUSIONS-ACQUISITIONS

Nicolas Moniaux rejoint Vidéothèque

20/09/2002

Bernard Petit avait laissé planer le mystère. Lors de la création, avant l'été, de Vidéothèque Chausson Finance, le président de la société conseil en choix d'agences avait promis l'arrivée d'un professionnel chevronné pour piloter cette activité spécialisée en fusions-acquisitions dans le secteur de la communication. C'est chose faite avec l'arrivée de Nicolas Moniaux (cinquante-trois ans), président-directeur général du groupe Saatchi jusqu'en 2001.

Lassé des vicissitudes du monde de la publicité, effaré des« pressions irraisonnables »pesant sur les résultats, ce dernier a passé un an à« mûrir (son) projet... tout en améliorant (son) handicap au golf ». « Je savais que je n'avais pas envie de revenir en agence,raconte-t-il,mais je ne voulais pas non plus quitter ce secteur. »

Une offre originale

Avec Vidéothèque Chausson Finance, dont il prend la tête, il assure proposer une« offre originale s'appuyant sur les relations intimes qu'entretient Vidéothèque avec les agences, sur un financier aguerri au marché de la recherche de fonds, Christophe Chausson, et sur un opérationnel, moi-même, ancien patron de groupe international, ayant une forte culture financière ».Pour faire tourner la boutique, Nicolas Moniaux estime qu'il faudrait traiter entre huit et dix affaires par an, dont deux importantes. Actuellement, il travaille pour un groupe de publicité international qui cherche à s'implanter en France.

Envoyer par mail un article

Nicolas Moniaux rejoint Vidéothèque

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.