Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

MARKETING OPÉRATIONNEL

Lowe Zoa veut sortir de l'ombre

04/10/2002

La filiale conseil en marketing opérationnel de Lowe Alice joue sur sa polyvalence pour convaincre les annonceurs.

Un nouveau logo, deux recrutements, l'intégration de l'activité Internet Western Newmedia et des nouveaux clients : l'agence Lowe Zoa, spécialisée dans le marketing opérationnel, sort de sa réserve. La filiale de Lowe Alice, qui arbore un logo mauve pour marquer son appartenance à sa maison mère, semble se moquer de la crise. En témoigne le recrutement de Matthieu Dufour, ex-directeur de clientèle chez Grey Direct. À trente-cinq ans, il prend en charge les budgets Unedic, Leclerc et Ionis (caisse de retraite). Valérie Manley, vingt-cinq ans, formée chez Wunderman, rejoint aussi l'agence en tant que chef de projets.« Ces deux recrues intègrent une équipe d'une trentaine de personnes issues soit de la publicité, soit du marketing direct,précise François Bretou, PDG de Lowe Zoa et ancien directeur général d'Alice.Je tiens à ce brassage de cultures, qui permet d'être complètement polyvalent, pour répondre aux deux problématiques des annonceurs : la conquête et la fidélisation. »

Dix nouveaux clients

De fait, les deux directeurs de création de Lowe Zoa viennent de la publicité, pour Jean-Michel Vigier, et de la communication relationnelle, pour Thierry Thévenin. Ils interviennent à la fois sur des opérations de marketing direct, de promotion, de motivation, d'édition et de merchandising. Depuis le début du mois, le Net s'ajoute officiellement à la palette de l'agence avec la fusion de la filiale Internet Western Newmedia, dont l'enseigne disparaît. Parallèlement, Lowe Zoa a su convaincre une dizaine de nouveaux clients cette année, dont Du Pont (fibres), Les mutuelles MACSF et l'association Frères des hommes. Ces budgets s'ajoutent à ceux partagés avec Lowe Alice comme Leclerc, Toyota Europe et Yves Rocher. Fort de ces résultats, François Bretou parie sur une marge brute de 3,8 millions d'euros pour 2002.

Envoyer par mail un article

Lowe Zoa veut sortir de l'ombre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies