Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Palmarès

Edelman Paris au panthéon des relations publiques

11/10/2002

Cette agence française, avec son client Vivendi Environnement, figure au prestigieux palmarès des Golden World Awards décernés à Londres par l'International Public Relations Association.

Lundi 7 octobre, l'assemblée attablée dans les salons de l'hôtel Marriott, sis à Grosvenor Square, au coeur du quartier chic de Chelsea, à Londres, avait des airs de réunion diplomatique. En présence de représentants des Nations unies, deux cent cinquante professionnels des relations publiques venus des quatre coins du monde assistaient à la remise des Golden World Awards. Organisée par l'International Public Relations Association (Ipra), cette manifestation passe pour présenter les meilleures campagnes produites chaque année à travers le monde dans le secteur des relations publiques. Pour l'édition 2002, The Grand Prize for Excellence est revenu à l'agence américaine Bromley/MS&L pour l'opération Helpings Hands de Western Union, une vaste campagne d'aide à l'insertion en faveur des immigrants d'Amérique centrale (gros utilisateurs de virements bancaires), suite au tremblement de terre de janvier 2001.

Au total, vingt-huit prix ont été décernés, dont quinze aux seules agences américaines. Le tout nouveau Golden World Award United Nations a, quant à lui, récompensé le service de communication de l'université Johns Hopkins de Tanzanie, épaulé pour l'occasion par l'agence de publicité M&M Communications (Ogilvy&Mather) pour sa campagne d'information sur le sida.

Mais la surprise vient du prix décroché par une agence française , Edelman Paris. Une bonne nouvelle quand on sait que, ces dernières années, les campagnes « made in France » ont brillé par leur absence dans les palmarès de l'Ipra. L'agence présidée par Marie Rouet a obtenu le Golden World Award dans la catégorie Environnement pour l'opération Vivendi Environnement pour l'Antarctique. La campagne initiée par Rupert Schmid, directeur de la communication d'Onyx, filiale spécialisée dans la gestion des déchets du groupe Vivendi Environnement, consiste à participer à la sauvegarde de la plus grande réserve d'eau douce du monde en procédant à une vaste opération de nettoyage de la banquise. Pour réaliser ce projet, le groupe a d'abord confié à l'agence Edelman Paris le soin de mener une étude sur la perception de l'Antarctique par les médias dans vingt-quatre pays.

Impact inespéré

La première campagne de nettoiement a été lancée en décembre dernier sur la partie australienne de l'Antarctique, avec le soutien officiel du ministère de l'Environnement de Canberra et de l'Australian Antartic Division. Elle a été appuyée par un vaste plan de relations presse coordonné à l'international par Edelman, mais géré en France par l'agence Image 7.« Le succès de cette opération dépasse nos attentes. Des entreprises souhaitent s'associer à notre projet et nous venons d'ores et déjà de boucler une opération similaire sur dix ans avec le gouvernement chilien »,explique Rupert Schmid, dont le prochain objectif est de sceller un accord avec la France. Avec un budget d'un million d'euros pour l'opération australienne, Vivendi Environnement s'est offert une couverture médias (presse, radio et TV) représentant une audience totale de 25 millions de personnes dans le monde. Un impact inespéré sur un sujet touchant au coeur de métier de ce groupe.

Envoyer par mail un article

Edelman Paris au panthéon des relations publiques

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.