Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

MARKETING OPÉRATIONNEL

Kenya s'allie à High Co

05/06/1998

Avec 100MF de marge brute, les deux enseignes donnent naissance au cinquième groupe de marketing services français.

Après moult négociations, Kenya a finalement dit oui à High Co. L'agence de communication opérationnelle (30millions de francs de marge brute) s'est séparée de FCB il y a quelques mois. Elle souhaitait se développer tout en s'adaptant aux nouveaux enjeux du marketing services, fondés sur la connaissance et la fidélisation du consommateur. «Un tel projet demande des expertises que ne possèdent pas forcément les groupes publicitaires qui nous ont approchés», indique Éric Salomon, directeur associé de Kenya. De son côté, High Co (70millions de francs de marge brute) cherchait à renforcer son pôle conseil. Depuis huit ans, le groupe indépendant, présidé par Frédéric Chevalier, mise sur l'intégration des nouvelles technologies pour mieux connaître, puis toucher les clients, des cartes à puce à l'Internet en passant par les coupons de réduction. Coté sur le Nouveau Marché de la Bourse de Paris depuis 1996, le groupe compte plus de trois cent cinquante clients, comme Sony, Arthur Martin, Nestlé ou Casino. Son objectif: devenir leader sur son marché, d'ici à trois ans.

Synergie entre conseil et nouvelles technologies

En rachetant 100% de Kenya, High Co acquiert une «belle enseigne». Elle est classée numéro un en terme de créativité par la dernière étude Ballester et gère une trentaine de budgets, dont ceux de Quick, Kraft Jacob Suchard ou Europcar Europe dans des domaines divers: promotion, événementiel, marketing direct et motivation. L'enseigne commerciale subsiste. Elle chapeautera le pôle conseil de la nouvelle entité qui affiche dorénavant 100millions de francs de chiffre d'affaires. Fin juin, deux cents salariés (consultants, créatifs, ingénieurs, etc.) prendront possession de nouveaux locaux à Paris, High Co gardant son siège social basé à Aix-en-Provence. «Pour la première fois, conseil et maîtrise des nouvelles technologies vont fonctionner en synergie, sans conflits de culture, de génération, ni désaccords économiques, les managers de Kenya possédant 4% du holding High Co», indique Frédéric Chevalier. Les projets ne manquent pas en hors-médias, un secteur qui représente 64% des investissements en communication des annonceurs. High Co souhaite ainsi créer un pôle consulting en amont du conseil en communication et des nouvelles technologies développées par les sociétés Syracuse, Pôle Production ou Scancoupon. «Il s'agit d'apporter une réflexion stratégique très en amont aux annonceurs sans application opérationnelle», précise Éric Salomon. Enfin, High Co compte investir dans les bases de données sans délaisser l'international. Le groupe ouvrira d'ailleurs un bureau à New York fin juin.

Envoyer par mail un article

Kenya s'allie à High Co

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.