Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

CORPORATE

TBWA\Corporate cultive son profil féminin

13/12/2002

Après Marie-France Lavarini, venue du monde politique, c'est au tour d'Élisabeth Coutureau, ancienne directrice générale de Lowe Alice, de renforcer la vice-présidence de TBWA\Corporate.

Bien avant son départ pour prendre la direction de la communication de la SNCF en septembre dernier, Bernard Emsellem, président de l'agence TBWA\Corporate, s'était mis en quête de nouveaux profils. Marie-France Lavarini, conseillère en communication de Lionel Jospin lors de l'élection présidentielle et dernièrement conseillère de Raymond Forni, ancien président de l'Assemblée nationale, a ainsi rejoint l'agence il y a trois mois en qualité de vice-présidente. Aujourd'hui, c'est au tour de Pierre Siquier, désormais seul président de TBWA\Corporate, d'accueillir une seconde vice-présidente : Élisabeth Coutureau vient de quitter l'agence de publicité Lowe Alice, où elle était directrice générale en charge notamment des budgets Bongrain, Ademe, ministère de l'Environnement et Unedic.

Complémentaires

Plutôt satisfait de ce tandem, Pierre Siquier estime que ces deux profils se complètent parfaitement.« Marie-France Lavarini apporte son savoir-faire en matière de relations publiques et de gestion de crise, alors qu'Élisabeth Coutureau possède l'expérience des marques et du planning stratégique. »Ces deux nominations tombent à pic pour combler le vide laissé par Bernard Emsellem. Au passage, Pierre Siquier, qui occupait également jusqu'alors les fonctions de vice-président de TBWA\France, devient plus opérationnel sur l'agence. Enfin, dernier ajustement pour l'équipe de direction : Jean-Charles Caboche a été nommé, à vingt-neuf ans, directeur général adjoint « grands comptes ».

Une fois ces nominations calées, l'agence espère bien rebondir après une période de stagnation économique particulièrement difficile.« L'année 2002 devrait être la plus calme de toute ma carrière,confie Pierre Siquier: pas une privatisation, et encore moins de fusion-absorption ou d'introduction en Bourse. La communication en ressources humaines a particulièrement souffert, avec un marché en baisse de 50 %. Reste à attendre une évolution sur la compétition Air France, dont la privatisation a été reportée. »

De son côté, le pôle TBWA\Non Profit, codirigé par Antoine Vaccaro, qui est aussi vice-président de l'agence, et Laurent Terris, directeur général, compte sur l'inévitable repositionnement des mutuelles pour gagner de nouveaux clients. Le pôle spécialisé dans le conseil auprès des organisations du secteur non marchand a d'ailleurs gagné le budget MG, l'ex-mutuelle des PTT. Compte tenu de l'atonie du marché, l'agence se consacre à ses clients traditionnels : La Poste, Accor et France Télécom. Tout cela ne porte pas à l'optimiste en matière de croissance organique. La marge brute de 2002 ne devrait d'ailleurs pas dépasser les 66,75 millions d'euros de l'an passé.

Envoyer par mail un article

TBWA\Corporate cultive son profil féminin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies