Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Opération sauvetage pour Lowe Alice

28/02/2003

Pour Philippe Bernard, président de Lowe en France, « le pire est passé » après la fusion ratée entre Lowe Lintas et Alice. Mais le publicitaire a encore du pain sur la planche.

Entre l'éviction houleuse des dirigeants historiques d'Alice, Nicolas Monnier et Dominique Imbault, et la perte de nombreux budgets ces derniers mois, comme le Loto, la Samaritaine, Toys "R" Us et Leclerc, il y a de quoi s'inquiéter sur l'avenir de Lowe Alice. Il en faudrait pourtant davantage pour déstabiliser Philippe Bernard. Habitué aux missions délicates (il a remis sur les rails Lowe en Espagne), ce publicitaire a pris la présidence de Lowe France en mai dernier, tout en conservant la direction de Lowe Europe, à Londres. Aujourd'hui, son plan de relance est prêt. Avec un objectif, explique-t-il :« Pérenniser la marque de fabrique Lowe Alice, résolument populaire au sens du cinéma de Luc Besson, c'est-à-dire capable d'attirer un large public. Bref, l'anti-BETC. »

Deuxième vague de licenciements

Dernière nouvelle sur le front des clients : la remise en compétition de Lowe Alice par Celio. Les nombreuses défections de ces derniers mois ont contraint Philippe Bernard à orchestrer un deuxième plan social après celui mené lors de la fusion entre Lowe et Alice en 2001. S'étant soldé à la fin de l'année dernière par 28 licenciements, il porte les effectifs de Lowe Alice à 160personnes, contre 250 avant la fusion. Mais Philippe Bernard affiche sa sérénité et mise sur les annonceurs fidèles,« certes mécontents de la situation, mais qui conservent toute leur confiance à nos équipes, comme l'Unedic, Yves Rocher, Butagaz et la Société générale ».

« Je ne suis pas un tueur, je dois assurer la pérennité de l'enseigne,poursuit Philippe Bernard.Cela ne se fait pas en un jour, il faudra sans doute encore quelques mois. Je pense que le plus dur est derrière nous. Il faut désormais remotiver les équipes sur le produit. La qualité des futures campagnes pour Nestlé, Crunch, la Maif, les projets sur Coca-Cola ou encore le shampooing Clear nous y aidera. »

Sur le plan de l'organisation de Lowe Alice, son président s'est attaché à« remettre des responsabilités claires dans un management solidaire »: Grégoire Delacourt à la création, Philippe Vincent à la direction commerciale et du développement et Christophe Abensour à la direction du planning stratégique.« Ils se complètent parfaitement,souligne-t-il.Ils sont soutenus par des directions générales commerciales seniors et nous avons fait monter en puissance des jeunes comme Luc Speisser et Safia de Camas. »

À l'échelle du groupe Lowe France, qui comprend les agences Lowe Alice (publicité), Lowe Zoa (marketing relationnel) et Stratéus (corporate), Christophe Abensour est en train de mettre sur pied le département « Logic » axé sur le planning stratégique, commun à toutes les sociétés du groupe.« Un peu comme Connections chez TBWA, bien que cette dernière soit beaucoup plus en avance en matière d'intégration,commente Philippe Bernard.Nous avons besoin d'une proposition transversale faite par des gens neutres et qui préserve l'indépendance de nos agences. »

2003 sous le signe de la croissance organique

Par ailleurs, le président de Lowe France a formalisé une collaboration avec l'agence de marketing relationnel DraftWorldwide, appartenant également au groupe Interpublic, et prévoit des développements au sein de ses différentes filiales, qui pourraient se regrouper dans l'immeuble du 22, quai de la Mégisserie, à Paris. En termes de développement, 2003 est placée sous le signe de la croissance organique.« Lowe Zoa réfléchit à des développements en événementiel produit et en design, Stratéus marche très fort sur le marché du corporate et développe une cellule PR tout en réfléchissant à l'événementiel d'entreprise. »

Envoyer par mail un article

Opération sauvetage pour Lowe Alice

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies