Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RESTRUCTURATION

Le nouveau visage de Leo Burnett

28/03/2003

La fusion entre D'Arcy et Leo Burnett en France est enfin sur le point d'aboutir. Jacques Bordelais dirigera le groupe, François Blachère l'agence de publicité.

Je n'irai pas chez McCann. »François Blachère, actuel PDG de D'Arcy, veut couper court à toute rumeur l'annonçant à la tête de cette agence. Et, même s'il attend une« information officielle »de Stephen Gatfield, le numéro deux de Leo Burnett Worldwide, et l'accord final sur des« conditions précises en cours d'élaboration »,il assure qu'il dirigera l'agence de publicité issue des entités fusionnées D'Arcy/ Leo Burnett, sous l'enseigne Leo Burnett. Quant à Jacques Bordelais, le PDG de Leo Burnett, il prendra la tête du nouvel ensemble, filiale de Publicis Groupe.

Les contours du futur Leo Burnett se précisent. Les filiales spécialisées en marketing relationnel, Arc et Be, se rapprocheront quelque temps avant de fusionner sous un nouveau nom. John Farrel, ex-PDG de D'Arcy Worldwide, travaille à la création d'un réseau mondial regroupant les activités de marketing services, dont il est le PDG. Les agences Leo Consultant et D'Arcy Corporate, quant à elles, continueront à coexister, chacune avec ses spécificités : le conseil pour Leo Consultant et les RP/corporate pour le futur « Leo Corporate ». Challenger House, de son côté, conserve son statut de filiale du nouveau groupe.

Préserver les différences

D'Arcy Business, conseil en B to B, est moins chanceuse. Son patron, Yves Ollivro, quitte le groupe pour se consacrer à« des projets personnels »et ses équipes seront réparties au sein de Leo Corporate et de l'agence de publicité. La direction de création de cette dernière sera confiée à Hervé Bourdon et Lorraine Holl, ex-D'Arcy, après le départ, début mars, de Nicolas Taubes et Christophe Coffre. Sur ce point, Jacques Bordelais, comme François Blachère, est formel :« Leo Burnett n'a pas vocation à devenir une agence " proctérienne ". Le produit créatif prime, c'est notre spécificité. Il est évident que Maurice Lévy tient à conserver une culture d'agences différentes pour avoir l'offre la plus large possible. »

Il n'en reste pas moins que la fusion reste délicate à mener, même si les deux parties ont pris tout leur temps. Des licenciements, il y en aura forcément pour limiter les postes doublons, et le déménagement s'annonce épique. On s'attend, d'ici à fin mai, à un chassé-croisé entre les équipes de Métrobus, jusqu'alors chez Leo Burnett, qui investiront les actuels locaux de D'Arcy à Neuilly, croisant celles de D'Arcy prenant leurs quartiers à Boulogne, chez Leo Burnett. Prenez soin d'étiqueter vos cartons !

Envoyer par mail un article

Le nouveau visage de Leo Burnett

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies