Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ACHAT D'ESPACE

MediaEdge : CIA, une autre façon de faire de la télévision

11/04/2003

Quinze mois après la fusion entre The Media Edge et CIA Le Lab, l'entité engrange les budgets. Le résultat d'un positionnement décalé.

Signature d'un contrat de licence entre Chrysler et Canal +, création d'un partenariat entre les champagnes Roederer et la Bibliothèque nationale de France, établissement d'un parrainage entre Xerox et24 Heures,la série de Canal + reprise depuis peu sur TF1, puis entre Candy (groupe Rosières) et les soirées du dimanche soir de France 2... En quelques mois, TotalSponsorship, le nouveau département mis en place par Arnaud Serre au sein de l'agence MediaEdge : CIA n'a pas chômé. Au point de revendiquer 1 million d'euros de revenus depuis son lancement en novembre dernier (pour un objectif de 2 millions pour 2003).

Générateur de croissance

Ce démarrage encourageant (TotalSponsorship représente déjà 7 % de la marge brute de l'agence) n'est pas l'unique motif de satisfaction d'Éric de Rugy, PDG de MediaEdge : CIA en France (groupe WPP). L'agence médias, dans son ensemble, connaît un début d'année 2003 plutôt satisfaisant. En quelques mois, elle vient ainsi d'engranger les budgets de Wilkinson, Reebok, United Airlines, de la compagnie aérienne Swiss (pour le monde), de l'Office de tourisme de Bretagne, etc., poursuivant sur sa lancée de l'année précédente, qui avait débuté, le 1er janvier 2002, par la fusion entre The Media Edge et CIA Le Lab.

Contrairement à d'autres opérations du même type, ce rapprochement a été générateur de croissance, puisque« la marge brute de l'ensemble a progressé de plus de 8 % par rapport à la marge brute pro forma des deux entités en 2001 »,affirme Éric de Rugy. Cette performance, qui peut surprendre dans une conjoncture économique maussade, s'explique en partie par une volonté affirmée de« sortir des sentiers battus ». « La période difficile que nous traversons génère des opportunités intéressantes »,estime le PDG de MediaEdge : CIA en France, en citant« la possibilité d'émerger à moindre coût et de tester des scénarios sans prendre trop de risques »ou« la capacité à susciter chez l'annonceur une écoute des médias pour des projets moins conventionnels ».Qui s'en plaindrait ?

Envoyer par mail un article

MediaEdge : CIA, une autre façon de faire de la télévision

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.