Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Agences

La pneumopathie fait tousser en Asie

18/04/2003

La peur de la maladie entraîne des répercussions économiques pour les agences travaillant avec l'Asie. La foire de Canton a ainsi été désertée par les Occidentaux.

La foire internationale de Canton, incontournable rendez- vous pour qui souhaite faire affaire en Chine, s'est ouverte, le 15 avril, dans une ambiance morose. La peur de la pneumopathie atypique a entraîné une cascade d'annulations des visiteurs étrangers : seuls 5 % des 120 000 personnes attendues sont présentes, commente Yui Rang, industriel chinois. Les sociétés absentes ont mandaté leur personnel de Hongkong ou tout simplement annulé. Conséquence immédiate, les hôtels, d'habitude assaillis, ont révisé leurs tarifs à la baisse, à l'instar du China Hôtel et du White Swan, dont les prix sont passés de 350 à 125 dollars la nuit.

Les organisateurs affirment avoir pris des mesures sanitaires importantes : la climatisation est nettoyée deux fois par jour et les trois quarts des visiteurs portent des masques. Malgré cela, la phobie persiste et les acteurs économiques s'inquiètent. Isabelle Richard, fondatrice de Triangle Partners, agence de design de Sens (Yonne) spécialisée dans le dessin en électroménager, s'alarme plus que d'autres, puisqu'elle réalise 95 % de son chiffre d'affaires avec l'Asie. Et les différences culturelles n'aident pas. Pour signer un contrat, les Chinois doivent rencontrer leurs interlocuteurs. Pour vendre ses idées, Isabelle Richard ne peut donc compter que sur elle-même, sa présence étant gage d'authenticité. Mais, après avoir essuyé une forte fièvre pendant quatre jours à Canton lors d'un voyage en janvier, elle y réfléchit à deux fois avant de repartir.

Projets reportés

Pourtant, sur place, la panique n'est pas au rendez-vous. Mathieu Campos-Hugueney, président de l'agence de communication Trans Lucid Media (TLM), implantée à Hongkong, ne note aucun changement d'attitude au sein de ses équipes. Les projets sont simplement ralentis. En charge du lancement, en collaboration avec la Cité des sciences de la Villette et le ministère chinois des Sciences et Technologies, d'un site Internet chinois-anglais sur le développement durable, l'agence a dû décaler la présentation du projet, car les représentants de la Villette ont annulé leur venue. Constat identique pour l'agence d'objets promotionnels Aastuce Way, qui importe ses articles de Chine : son activité n'est pas menacée, sauf si les livraisons sont supprimées, mais« il y a peu de risque que cela arrive »,commente son président, Stéphane Ladous. Les équipes de l'agence ont tout de même annulé leur voyage pour la Foire de Canton, ce qui entraînera une diminution du nombre de prospects.

Autre souci, il devient difficile de circuler entre les continents. Les aéroports sont désertés. Cathay Pacific a supprimé des vols (40 % selon certains) par manque de passagers. Pour réagir, Isabelle Richard utilise une Webcam comme moyen de liaison avec ses équipes et ses clients. De plus, elle propose une remise de 20 % sur chaque contrat signé avant fin mai, sans oublier des packs de services attrayants. L'enjeu n'est pas négligeable : pour être rentable, elle doit conclure cinq affaires par mois. S'il est encore trop tôt pour dresser un bilan, il est clair que la conséquence de cette épidémie, pour elle, est devenue plus économique que médicale. Mais il ne faudrait pas que cela dure trop longtemps. Sinon, c'est toute son activité qui serait remise en cause.

Envoyer par mail un article

La pneumopathie fait tousser en Asie

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.