Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Scher Lafarge sans Euro RSCG

19/06/1998

Gilbert Scher et Christophe Lafarge s'affranchissent d'Euro RSCG pour fonder, sans Citroën, Enjoy Scher Lafarge.

«Rejoindre Euro RSCG Scher Lafarge, la plus petite des trois agences parisiennes du réseau, ne présente pas d'intérêt pour un annonceur,regrette Christophe Lafarge.En coupant le radical de notre nom, nous serons enfin choisis pour ce que nous sommes.»Pour lui et son acolyte Gilbert Scher, le rêve d'indépendance, qui mûrissait depuis dix-huit mois, prendra corps en septembre avec Enjoy Scher Lafarge.«Nous voulons faire partager aux annonceurs et aux consommateurs un nouvel état d'esprit fondé sur l'optimisme et l'émotion»,s'enthousiasme Gilbert Scher. Mis très tôt dans la confidence, Havas Advertising, l'actionnaire majoritaire de la nouvelle enseigne, n'avait mis qu'une condition à cet affranchissement: le maintien du budget Citroën dans l'orbite d'Euro RSCG.«Le projet personnel de Scher et Lafarge se concrétise au moment où Citroën change son organisation»,commente Jean-Michel Carlo, vice-président d'Havas Advertising. Après l'arrivée de Jean-Martin Folz aux commandes de PSA, Claude Satinet, promu patron opérationnel de Citroën, a décidé d'accélérer l'internationalisation de la marque, dont 60% des ventes sont réalisés hors de France. En Europe, où Citroën investit dans les médias plus d'un milliard de francs, la création publicitaire peut émaner d'Allemagne (le spot Claudia Schiffer) ou d'ailleurs. La coordination mondiale demeure entre les mains de Jacques Séguéla et de son bras droit Yves Del Frate, qui s'appuieront en France sur GBHR. Ce pétale, d'un coup étoffé, recherche un directeur de création pour Citroën.

20MF de marge brute

Allégé du budget Citroën, Enjoy Scher Lafarge prend son envol avec 20MF de marge brute et une vingtaine de personnes. Les deux publicitaires n'ont pas à rougir du travail accompli. L'image du constructeur automobile était dans l'impasse il y a cinq ans, lorsque Jacques Séguéla les a débauchés chez DDB, où ils s'étaient distingués sur Volkswagen. Ils ne sont pas près d'oublier leur présentation à un aéropage de cadres Citroën réunis autour de Jacques Calvet. Coupant court aux critiques qui pleuvent sur une signature libellée négativement - «Vous n'imaginez pas tout ce que Citroën peut faire pour vous»-, Gilbert Scher se tourne vers le président de PSA et plaide son projet:«Jacques Calvet, je vous aime!»Stupeur dans la salle... Puis:«Jacques Calvet, je n'aime que vous!»Ce coup de culot avait signé la naissance d'Euro RSCG SL et celle d'une autre saga publicitaire pour Citroën. L'agence s'est ensuite forgé une réputation créative auréolée de prix. Son portefeuille de clients s'est étoffé avec Courrèges, Visual, Fujifilm, Heinz, Lyonnaise Câble ou encore Lacoste. Mais Euro RSCG Scher Lafarge avait beau être un joli pétale, elle restait un poids plume à côté de ses soeurs GBHR et BETC.

Envoyer par mail un article

Scher Lafarge sans Euro RSCG

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies