Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

« Nous sommes aussi bons au sprint qu'au marathon »

04/07/2003

Arthur Sadoun et Erik Vervroegen sont promus vice-présidents de TBWA\Paris. Ils reviennent sur leurs dix-huit mois passés à la tête d'une enseigne sacrée à Cannes « agence de l'année ».

Quand Zidane marque un but de la tête, on ne lui reproche pas de ne pas savoir jouer avec les pieds ! »Erik Vervroegen est agacé. Le directeur de la création de TBWA\Paris revient tout juste du Festival international de la publicité, à Cannes, auréolé d'un Grand Prix dans la catégorie Presse et d'un titre d'agence de l'année, et de quoi lui parle son visiteur ? D'une supposée faiblesse en Film, catégorie dans laquelle TBWA\ Paris serait moins performante...« J'ai décidé de ne plus jamais me justifier vis-à-vis du marché »,décrète le créatif avant, bien entendu, de faire le contraire.« La très grande majorité de notre production, 80 % environ, c'est du print. Nous avons la volonté de faire davantage de films, c'est vrai. Mais d'ores et déjà, les films que nous réalisons sont loin d'être pitoyables, regardez McDonald's. »Une allusion à la dernière campagne pour la chaîne de restauration rapide, dans laquelle TBWA\Paris s'est illustrée avec des travaux bien plus « créatifs » que d'ordinaire pour ce type de client.

Une référence

Erik Vervroegen est agacé, certes, mais il ne cache pas sa fierté.« À Cannes, nous avons montré qu'il est possible de réaliser un travail du meilleur niveau mondial,souligne-t-il.Je pense que cela doit faire réfléchir. Les gens ne peuvent plus dire que nous sommes des rigolos qui remportons des prix avec des fausses publicités ou des annonces confidentielles. »De fait, depuis qu'une nouvelle équipe est aux commandes de TBWA\Paris, celle-ci est devenue un point de référence sur le marché publicitaire en France, voire en Europe. Reflet de leur rôle dans ce succès, Arthur Sadoun, directeur général, et Erik Vervroegen viennent d'être promus vice-présidents.« Sur le fond, cela ne change strictement rien !,observe Arthur Sadoun.Notre métier, c'est de trouver de grandes idées pour nos clients. » « Nous avons fait un grand pas en avant,juge Philip Purdon, président de TBWA\Paris.L'organisation est meilleure, la rigueur est plus grande, le travail sur les marques s'est amélioré. Nous sommes sur la crête de la vague. Maintenant, il faut durer. »

Jugement sur la durée

C'est en effet sur la durée que sera jugée l'équipe dirigeante de TBWA\Paris. Arthur Sadoun, lui, raisonne carrément« sur dix ans » : « L'aventure a commencé il y a dix-huit mois. Nous sommes partis très vite, prenant de l'avance sur nos concurrents. À nous de faire la démonstration que nous sommes aussi bons au sprint qu'au marathon. »Erik Vervroegen fait preuve de prudence.« Si nous avons obtenu autant de Lions cette année après en avoir décroché déjà pas mal en 2002, ce n'est pas par accident. Mais cela ne veut pas dire que nous ferons encore mieux l'an prochain. Les prix, ça va, ça vient. »Moins fataliste, le marché fera les comptes ; certains ricaneront s'ils sont négatifs. Voilà qui va encore agacer Erik Vervroegen.

Envoyer par mail un article

« Nous sommes aussi bons au sprint qu'au marathon »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.