Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Publicité

Publicis EtNous version Hérail

30/10/2003

L'agence du groupe Publicis prend un nouveau départ avec Jean-Christophe Hérail, un homme du sérail qui vient épauler le créatif Philippe Chanet.

Dans le bureau qu'il partage, à deux pas de la place Vendôme, à Paris, avec Philippe Chanet, directeur de la création de Publicis EtNous, Jean-Christophe Hérail semble déjà à l'aise. Il endosse avec fierté son nouveau costume de président de cette agence connotée luxe dans laquelle il s'est immergé depuis mars dernier en tant que directeur général délégué. Avec Philippe Chanet, à l'agence depuis les débuts de celle-ci, en 1997, il travaille d'arrache-pied à ce qu'il appelle« le projet Publicis EtNous Tome 2 ».

Une mission de reformatage que lui a confiée Maurice Lévy, le président du groupe, qui peaufine ainsi son offre de mode, luxe et beauté dans un environnement où la concurrence est vive, de Devarrieuxvillaret avec By à l'indépendante Air, en passant par des pionniers comme les Ateliers ABC. La palette de Publicis comporte désormais 133, département principalement « loréalien » dirigé par Natacha Dzikowski, Publicis Étoile, plus généraliste mais qui dispose aussi d'une expertise dans le secteur, et enfin Publicis EtNous nouvelle formule. Les fondatrices de l'agence, Françoise Aron et Pacha Bensimon (avec Tho Van Tran, parti ensuite lancer Air), en cèdent les rênes, mais demeurent consultantes pour Hermès, un budget maison, et ses marques Puiforcat, Saint Louis et John Lobb. Pour Françoise Aron, le passage de relais s'effectue en douceur :« Nous avions besoin d'un peu d'air, d'assouplir le cadre des contraintes. Ce départ est planifié depuis des années. »Ces professionnelles du luxe, qui aiment à être désirées, ne se reconnaissent pas forcément dans un univers où« il y a des consultations même pour des budgets minimes ».

Rigueur et méthode

Plus rompu à ces méthodes, Jean-Christophe Hérail a établi un business plan très précis en mobilisant l'interne, soit vingt-cinq personnes. Il a d'abord travaillé à la définition d'une méthodologie d'agence :« Nous décortiquons chaque marque pour trouver son ADN et son code génétique. Nous sommes ainsi certains de trouver ce qui forme sa spécificité, son patrimoine et sa différence. Les annonceurs prennent aujourd'hui conscience que nous ferons quelque chose d'unique, comme la boîte orange d'Hermès. »Ce« radicalement passionné »,comme il aime à se définir, estime que Publicis EtNous peut s'ouvrir à d'autres secteurs, comme l'automobile ou l'alimentation, sans« perdre son âme ».Jean-Christophe Hérail a également formalisé un planning stratégique bâti autour d'Éric Briones et de Frédéric Trésal-Mauroz.« Cela nous rend plus compétitifs auprès de nos concurrents directs, mais aussi des agences généralistes »,estime-t-il. De fait, Publicis EtNous a déjà trouvé sa place face à de nouveaux adversaires. Sur la compétition du Printemps, par exemple, elle est confrontée à Air mais aussi à BDDP&Fils, Devarrieuxvillaret, Louis XIV DDB et TBWA\Paris. Etam est également intéressé par ce nouveau profil. Entre-temps, l'agence a gagné Audemar Piguet, Mumm, Perrier Jouët ainsi que Carrefour Bijoux, et elle prépare les campagnes 2004 d'Helena Rubinstein.

Envoyer par mail un article

Publicis EtNous version Hérail

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.