Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

COMMUNICATION POLITIQUE

Un conseiller politique s'en va

03/07/1998

Jacques Pilhan, ex-conseiller en communication des présidents François Mitterrand et Jacques Chirac, est décédé le 28juin, à l'âge de cinquante-quatre ans, des suites d'un cancer du poumon. Ces derniers mois, son état de santé l'avait éloigné de l'Élysée.

Le théoricien de la pub

Né en 1943 à Bayonne, Jacques Pilhan était devenu directeur des stratégies à l'agence de publicité RSCG, en 1979. Cinq ans plus tard, ils créait sa propre société de communication, Temps public, qui a compté parmi ses clients de nombreuses personnalités comme Christian Blanc, Didier Pineau-Valencienne, Bernard Arnault et Jean-Pierre Elkabbach. Jacques Pilhan, surnommé par certains de ses pairs«le théoricien de la pub»,a participé, avec l'équipe de Jacques Séguéla, à la campagne de François Mitterrand, en 1981. Après la «disgrâce» du fils de pub, il reprend le flambeau de proche conseiller en communication du président grâce, notamment, au soutien de Gérard Colé, alors conseiller à l'Élysée. Il assure cette fonction jusqu'en 1995. Parallèlement, il dirige le groupe Bélier pendant un an en 1990, avant d'être nommé directeur général adjoint d'Havas jusqu'en janvier 1993, date à laquelle il reprend son activité de consultant en communication. Introduit par Jean-Michel Goudard, il conseillait Jacques Chirac depuis 1995. En contact étroit avec Claude Chirac, chargée de la communication de l'Élysée, Ils avaient tenté d'instaurer une autre forme de communication politique en 1996, lors d'un entretien télévisé du président animé par cinq journalistes peu familiers des émissions politiques.

Envoyer par mail un article

Un conseiller politique s'en va

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.