Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

COMMUNICATION

Pierre Siquier retisse sa toile

22/01/2004

Cet homme d'expérience démarre son agence, Ligaris, avec l'acquisition de Pema Corporate, première pierre d'une structure indépendante.

En septembre dernier, lorsqu'il quittait la présidence de TBWA\Corporate, Pierre Siquier avait annoncé : « Je monterai mon propre groupe de communication rapidement. » Promesse tenue, avec l'acquisition de 80 % de Pema Corporate, l'une des sociétés du groupe Pema, dirigé par Jean-Louis Courtois. Actuellement, cette entité de quinze personnes est surtout présente en édition. « Il s'agit d'une première étape », précise Pierre Siquier. Avec ce rachat, cet Aveyronnais de cinquante-cinq ans pose la première pierre de son groupe baptisé Ligaris (« action de créer des liens », en occitan). Une agence de relations presse et relations publiques indépendante et des « compétences en communication interne et sociale » devraient prochainement compléter cette offre. Ligaris est déjà présente sur trois compétitions et collabore avec Pema, notamment pour la Snecma. « Je veux créer une structure de communication de taille moyenne, réalisant à terme 10 à 15 millions d'euros de marge brute, qui sera à la fois spécialisée en gestion des opinions et en optimisation de la relation client », indique Pierre Siquier, pour qui il n'est pas question de se limiter au seul corporate. Il recrute actuellement un directeur de création censé apporter une expertise publicitaire.

Une offre globale

En fait, son expérience - de la création de Siquier Courcelles, en 1973, à la présidence de TBWA\Corporate, en passant par le lancement de DDB&Co en 1995 -, lui a permis de se forger une idée claire du métier : « Les annonceurs n'ont jamais eu autant besoin de communication corporate qu'aujourd'hui, mais ce secteur ne peut pas être dissocié du reste. Il est préempté en partie par les agences de publicité. Du coup, les enseignes corporate ont un problème de territoire. » C'est pourquoi il veut privilégier une offre globale mais hors de tout grand groupe. « J'ai besoin de créer en toute liberté. La pression des groupes, celle de la Bourse, le reporting permanent... ce n'est pas pour moi ! »

Envoyer par mail un article

Pierre Siquier retisse sa toile

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies