Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

développement

Textuel, troisième larron du publireportage ?

24/06/2004

La filiale de TBWA lance Le Publicontenu, qui oeuvre déjà pour quinze annonceurs.

Dans le monde du publireportage, en France, n'existaient que deux acteurs majeurs : l'agence indépendante Qualipige et Publistory, filiale du groupe Carat. Il faudra désormais compter avec Le Publicontenu, nouvelle marque de Textuel (TBWA). Pilotée par Mona Hitti, ex-responsable du développement chez Qualipige, la nouvelle offre se veut innovante. «Le publirédactionnel a peu changé en quinze ans,fait remarquer Mona Hitti.Pourtant, ce genre, qui représente 10 % des investissements publicitaires en France, est bien perçu par le public, qui le trouve plutôt moins intrusif que les autres moyens publicitaires. Et tous les lancements récents incluaient un volet publireportage dans leurs plans de communication. »

Textuel a déjà travaillé avec quinze annonceurs. Pour le lancement de la Nissan Micra série spéciale Lolita Lempicka, trois créations ont été déclinées en presse féminine. Le Publicontenu, dont la signature est « Une marque a bien plus à dire qu'un slogan ! » a aussi réalisé des pages en presse télévision pour Masterfoods et sa marque Whiskas Top ainsi qu'une double page événementielle pour L'Oréal dansGala, à l'occasion du festival de Cannes. L'agence Textuel est ambitieuse pour sa nouvelle offre : la marge brute prévisionnelle 2004 est de 600 000 euros, soit 4 % de la marge brute totale de Textuel.

Envoyer par mail un article

Textuel, troisième larron du publireportage ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.